La commune de Boom se met au CNG avec Belfius Auto Lease et Eandis

Il y a deux ans, la commune de Boom (province d’Anvers) s’engageait à réduire d’au moins 20 % les émissions de CO2 sur son territoire à l’horizon 2020. C’est dans ce contexte que, dans les prochains mois, le parc automobile obsolète de la commune et du CPAS sera remplacé par 16 nouveaux véhicules roulant au gaz naturel (CNG ou GNC, gaz naturel comprimé). 

Jusqu’il y a peu, le parc automobile de la commune de Boom se composait presque exclusivement de vieux véhicules diesel. La flotte avait en moyenne 11 ans. Certains véhicules étaient même hors service depuis un certain temps.

Récemment, l’administration communale a donc décidé de renouveler l’ensemble de son parc automobile par de nouveaux véhicules roulant au CNG. Une décision en grande partie motivée par le souci de la santé et de l’environnement.

Gaz naturel porté à une pression de 200 à 300 bars, le CNG se compose principalement de méthane. Les moteurs au CNG émettent de 20 % à 28 % de CO2 en moins par rapport aux moteurs essence ou diesel. Ils émettent aussi moins de particules fines et de NOx. Quant à leurs émissions de soufre et de benzène, elles sont respectivement 58 % et de 97 % à 100 % inférieures à celles des moteurs diesel.

En outre, les véhicules au CNG peuvent, le cas échéant, rouler au biogaz, une alternative encore plus respectueuse de l’environnement.

Plus écologique, pratique et moins cher

Le CNG est moins cher à la pompe que le diesel ou l’essence ; les véhicules au CNG sont aussi particulièrement économes, avec à la clé une économie de 40 à 60 % sur le budget carburant.

Le CNG est aussi nettement plus silencieux dans le trafic et occasionne moins d’usure du moteur, du fait qu’il y a moins de résidus de combustion. Faire le plein est tout aussi rapide qu’avec d’autres carburants conventionnels.

ace à la multiplication des véhicules au gaz naturel l’an dernier, le nombre de pompes CNG en Belgique a suivi la tendance. Une station-service au CNG s’est installée sur le territoire de Boom en 2016, ce qui facilitera le ravitaillement du parc automobile de la commune.

Enfin, le CNG est plus léger que l’air (contrairement au LPG). Les véhicules au CNG peuvent donc stationner partout en toute sécurité, y compris dans les parkings souterrains.

Réduire les émissions de CO2 sur tout le territoire

La décision de remplacer la flotte devenue obsolète par de nouveaux véhicules au gaz naturel s’inscrit dans les engagements de la commune en vertu de la Convention des Maires qu’elle a signée en 2015.

La Convention des Maires est une initiative de la Commission européenne. Elle rassemble déjà plusieurs milliers de collectivités locales et régionales qui s’engagent, de leur plein gré, à concrétiser les objectifs climatiques et énergétiques de l’UE sur leur territoire.

En 2012, la commune de Boom avait déjà fait l’acquisition d’un véhicule électrique ; en 2016, elle mettait en place un système de vélos électriques partagés.

Au travers d’ateliers sur le thème du transport durable, la commune mène aussi des actions de sensibilisation. À l’issue d’une analyse approfondie du dossier, les experts de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de Belfius ont estimé que le projet faisait montre d’une approche stratégique, novatrice et durable et qu’il était admissible à leur programme de financement conjoint Smart Cities, Climate Action & Circular Economy.

Eandis et Belfius Auto Lease

Le marché public portant sur l’achat des véhicules a été attribué à l’intercommunale Eandis avec qui Boom a passé un accord-cadre. Belfius Auto Lease, retenue à l’issue de la procédure d’adjudication publique, mettra la flotte à la disposition de la commune et du CPAS sous la forme d’un leasing opérationnel.

Ce type de montage pour proposer un leasing opérationnel est une nouveauté. Il a été élaboré pour la première fois en Belgique pour ce dossier. Cette formule offre des perspectives à d’autres administrations locales.

Les deux premiers véhicules ont déjà été livrés. Les autres suivront dans le courant des semaines et mois à venir.

5.400 véhicules CNG en 2017

Un intérêt croissant pour les véhicules plus verts Début 2017, la Belgique comptait quelque 5 400 véhicules roulant au CNG, contre 2 600 début 2016 et à peine 650 fin 2013. Le gaz naturel comme alternative à l’essence ou au diesel connaît un succès croissant, tant auprès des particuliers que dans le secteur privé ou public.

En tenant compte des véhicules destinés à Boom, le parc automobile de Belfius Auto Lease regroupe déjà 43 voitures au CNG et une centaine de voitures électriques ou hybrides. Ces véhicules plus écologiques sont notamment loués à des administrations publiques, leur permettant ainsi de participer à la réduction des émissions de CO2 et à la réalisation des objectifs climatiques de l’UE.

800 millions pour des projets Smart City

En deux ans et demi, ce programme Smart Cities & Sustainable Development a permis de financer pas moins de 62 projets « Smart » pour un montant total de près de 400 millions d’euros, notamment à Ath, Genappe, Fosses-la-Ville, Hastière, Villers-la-Ville, Rebecq, Silly, Wavre, Gembloux, Sambreville, Dinant, Marche-en-Famenne, Spa, Limbourg, Mouscron, Tournai, Bütgenbach, Perwez, Andenne, Liège.

Ces 62 projets, déjà sortis de terre ou actuellement en cours de réalisation, concernent plus que 1.400.000 habitants et s’inscrivent, pour une large part, dans une démarche intégrée combinant à la fois le développement urbain, la mobilité durable et l’efficacité énergétique.

Fortes de ce succès, Belfius et la BEI ont décidé, à la fin de l’an dernier, de débloquer ensemble 400 millions d’euros supplémentaires pour le financement de projets intelligents, inclusifs et durables, portés par les administrations locales, des intercommunales et des associations sans but lucratif du secteur non marchand (éducation et soins de santé).

C’est dans le cadre de ce nouveau programme baptisé Smart Cities, Climate Action & Circular Economy que s’inscrit le replacement du parc automobile de la commune de Boom. Grâce à ce nouveau programme, Belfius et la BEI entendent continuer à soutenir la dynamique Smart Cities à l’œuvre en Belgique et contribuer ainsi à une croissance durable, source de prospérité et de progrès social au bénéfice des citoyens et des entreprises.