Les 5 avantages extra-légaux préférés des Belges, selon SD Worx

De plus en plus d’employeurs offrent à leurs travailleurs la possibilité de composer eux-mêmes une partie de leur paquet de rémunérations.
Selon les chiffres de SD Worx, prestataire de services RH, cette possibilité a été offerte en 2016 à 12 276 travailleurs, presque deux fois plus qu’en 2015 (6 207 travailleurs). Plus de 60 % d’entre eux ont choisi de participer au Flex Income Plan (FIP) de SD Worx, ce qui existe cette année depuis 10 ans.

1. Voiture

Près de 60 % des travailleurs qui bénéficient d’un budget FIP ont choisi de le consacrer (en partie) à une voiture. Au total, 45,75 % du budget FIP total a été consacré aux voitures.

Les hommes (47,58 %) ont consacré une part légèrement plus élevée de leur budget à une voiture que les femmes (42,72 %).

Les plus jeunes travailleurs (< 25 ans) sont clairement ceux qui ont consacré le plus faible budget à une voiture : 20,53 % chez les -25 ans.

Chez les travailleurs plus âgés, cette part se situe entre 41,1 % et 47,12 %. “Deux explications plausibles de cette différence sont : premièrement, en début de carrière, les travailleurs disposent d’un budget plus limité. Souvent, ce budget ne suffit pas encore pour leur permettre de choisir la voiture; deuxièmement, la jeune génération de travailleurs est aussi moins intéressée par une voiture et opte sciemment pour d’autres modes de transport, notamment les transports publics ou le vélo”, explique Sarin Yannick de SD Worx.

2. Congés supplémentaires

Le deuxième avantage extralégal le plus choisi est celui des jours de congé supplémentaires (tant congé extralégal que congé d’ancienneté). 45,91 % des travailleurs qui ont un budget FIP ont opté pour des congés supplémentaires, 4,33 % y consacrant l’intégralité de leur budget. Les femmes y ont consacré une plus grande part de leur budget que les hommes (5,62 % vs. 2,56 %).

3. Épargne-pension

Les travailleurs attachent aussi de l’importance aux avantages à long terme. Au total, 44,13 % d’entre eux ont opté pour l’épargne-pension, ce qui représente 4,66 % du budget total disponible. Le fait qu’en 2016 le montant maximum de l’épargne-pension était fixé à 940 euros explique ce faible pourcentage et relativise la popularité de l’épargne-pension. Les plus jeunes des travailleurs investissent dans leur avenir : le pourcentage le plus élevé de leur budget disponible a été consacré à l’épargne-pension (13,65 %).

4. Budget carburant

En 2016, 1 429, soit 18,86 % des travailleurs qui disposent d’un budget FIP ont opté pour un budget carburant représentant 3,41 %.

5. Complément d’allocations familiales

Le complément d’allocations familiales a été choisi par 16,53 % des travailleurs ; ils y ont consacré 3,41% du budget total disponible.

Les hommes ont consacré un pourcentage plus élevé de leur budget au complément d’allocations familiales que les femmes 2,46 % vs. 1,93 %).

Sans surprise en revanche, les travailleurs âgés de 31 à 50 ans sont ceux qui ont consacré le pourcentage le plus élevé de leur budget au complément d’allocations familiales.