WE-EV : Engie crée le premier réseau de recharge partagé pour entreprises en Belgique

Le verdissement des flottes de véhicules d’entreprises belges est crucial pour réduire les émissions de CO2 et de particules fines. Le nombre important de voitures de société dans notre pays offre une opportunité d’accélérer la conversion du parc. Cependant, le déploiement des véhicules électriques est freiné par la crainte liée à l’autonomie de ceux-ci et le manque de points de rechargement. WE-EV entend proposer des bornes de rechargement dans les zones industrielles ou d’affaires, là où se rendent principalement en journée les utilisateurs de véhicules de société.

Une ou plusieurs bornes WE-EV peuvent dès à présent être installées chez les entreprises désireuses de faciliter la mobilité électrique. Elles  deviennent alors membres du réseau WE-EV et mettent leurs bornes à disposition des autres membres du réseau.

Objectif 2.000 bornes d’ici 2020

WE-EV s’occupe de la gestion des sessions de recharge et de la facturation de l’électricité rechargée entre les membres WE-EV grâce à une plateforme électronique. Cette plateforme indique l’emplacement des bornes de rechargement du réseau et assure automatiquement la facturation entre les membres de WE-EV. Cette plateforme est aussi utilisable via smartphone. ENGIE assure l’étude et l’installation des bornes,  opère la plateforme WE-EV et le service desk (24/7) .

ENGIE s’est associé à BMW et à Renault afin d’accélérer l’adoption de WE-EV. WE-EV a l’ambition d’installer 500 points de recharge sur le territoire belge d’ici  fin 2018 et d’atteindre les 2000 bornes installées à l’horizon 2020, soit une borne tous les 15 km², et ce en complément des bornes de recharge présentes dans le domaine public.

Pour devenir membre de WE-EV, il suffit de se rendre sur le site web de WE-EV (www.we-ev.be) et d’y laisser ses coordonnées.