+10 grammes de CO2 : c’est la différence moyenne entre les valeurs NEDC et NEDC 2.0

« Il a fallu 11 mois pour ré-homologuer 20% des modèles et versions existants sur le marché et publier leurs résultats NEDC 2.0 (ou NEDC correlé). » C’est ce qu’avance l’analyste sectoriel Jato Dynamics. L’impact (commercial) pourrait être énorme pour les constructeurs qui, rappelons-le, doivent avoir testé (et publié les résultats de) tous leurs véhicules pour le 31 août. C’est dans trois semaines !

Jato Dynamics en profite pour publier quelques chiffres. Si l’on pondère par rapport aux volumes vendus en 2017, une différence moyenne de +9,6 g/km de CO2 est constatée entre les valeurs NEDC et celles du NEDC corrélé (extrapolé des tests WLTP, donc).

Voici la différence (pondérée en fonction des volumes) par segments, selon les chiffres connus actuellement.

 

Et cela pourrait être pire encore… Car la majorité des voitures ré-homologuées à l’heure actuelle sont des modèles des segments A et B. La différence des valeurs pourraient donc grimper encore de +9,6 grammes à +10,3 grammes quand les résultats NEDC corrélé de véhicules de segments supérieurs seront à leur tour publiés !

Combinés à la montée en puissance de l’essence (57% du marché européen au terme du premier semestre 2018), la chute du diesel (37%) et la faible percée des énergies alternatives (6%), la différence des valeurs CO2 fait dire à Jato que l’on pourrait passer d’une moyenne de 118 g/km de CO2 des voitures immatriculées en Europe en 2017 à une moyenne de 130 grammes en 2019…

Tags: Fleet