100.000 véhicules propres en Flandre d’ici 2020 ?

Nissan LeafLe gouvernement flamand a décidé aujourd’hui de promouvoir les voitures propres. L’objectif de la ministre en chargde l’Energie, Annemie Turtelboom (Open VLD), est pour le moins ambitieux : 60.500 véhicules électriques et 40.000 véhicules CNG immatriculés en Flandre d’ici 2020. Evidemment, cela passe par un plan d’installation massive de points de recharge et de ravitaillement. Ce plan d’action global (qui devrait également définir les aides accordées pour stimuler l’achat de ce type de voitures) sera finalisé fin novembre.

FEBIAC salue l’idée !

L’industrie automobile belge n’a pas traîné à réagir. « FEBIAC tient à féliciter le gouvernement flamand pour ses résolutions en matière de véhicules propres », a fait savoir – par voie de communiqué – Joost Kaesemans, directeur de la communication de FEBIAC. FEBIAC semble être sur la même longueur d’onde quele gouvernement flamand. Notamment sur un point : « La politique de stimulation du marché doit comprendre divers aspects : des incitants fiscaux pour compenser le prix plus élevé de ces véhicules, mais aussi une attention à l’infrastructure de ravitaillement. » FEBIAC insiste sur le besoin de mener des campagnes d’information et de promotion fortes. « Nous comptons bien y travailler aussi, notamment pendant le Salon de l’Auto à Bruxelles », ajoute encore Joost Kaesemans.

Notons que, pour l’heure, la Flandre dénombre quelque 2.000 véhicules électriques et autant de véhicules roulant au CNG.

 

 

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Tags: Auto