Bientôt une réduction d’impôt à l’achat d’un vélo ?

A l’heure où le vélo vit ses heures de gloire, huit parlementaires du PS ont déposé en juillet une proposition de loi visant à accorder une réduction d’impôt à l’achat d’une bicyclette, qu’elle soit électrique ou non.

Aujourd’hui, seuls les motocyclettes, tricycles et quadricycles propulsés par un moteur électrique sont sujets à une réduction d’impôt.

Pour ces trois types de véhicules, la réduction d’impôt s’élève à 15% de la valeur d’achat du véhicule électrique, avec un maximum de 3.010 euros pour les motocyclettes et tricycles et 4.940 euros pour les quadricycles (exercice 2018, revenus 2017).

« Sans remettre en cause la pertinence de ces dispositions, il nous apparaît incohérent de proposer une réduction d’impôt pour les catégories précitées mais d’en exclure les bicyclettes, bicyclettes électriques et ‘speed pedelec’, qui sont tout aussi bénéfiques pour l’environnement et la mobilité et dont le prix d’achat peut également s’élever à plusieurs milliers d’euros dans le cas des bicyclettes électriques et des ‘speed pedelec' », affirment les parlementaires socialistes.

Du coup, ils proposent une réduction d’impôt égale à 15% de la valeur d’acquisition d’un vélo, vélo électrique et speed pedelec, avec un maximum de 2.000 euros.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Tags: Mobility