Essai longue durée Audi Q4 e-tron: Avaler les kilomètres en mode électrique

Du côté des flottes, la transition vers la mobilité électrique est engagée. C’est le cas aussi à la rédaction de FLEET, avec pas mal de voitures électriques que nous avons en test durant une semaine. Notre traditionnel essai de longue durée concerne aussi pour la deuxième fois un VE: l’Audi Q4 e-tron.

Aux côtés de sa déclinaison Q4 e-tron Sportback, le Q4 e-tron est le dernier modèle à avoir rejoint la gamme VE d’Audi. La marque aux quatre anneaux dispose déjà d’une gamme assez étendue, qui comprend outre ces deux SUV de taille moyenne deux grands SUV (les e-tron et e-tron Sportback construits à Forest) ainsi qu’un séduisant coupé quatre portes, l’e-tron GT. Bientôt, le premier modèle préexistant d’Audi va même passer à l’électrique: l’A6 va aussi devenir un VE, que ce soit en variante berline ou break.

Aujourd’hui, le Q4 e-tron est le VE le plus abordable de la marque d’Ingolstadt, et il constitue donc la voie d’accès vers la gamme électrique. Au vu du succès de la marque aux quatre anneaux – et celui des SUV – dans les flottes belges, il pourrait rapidement devenir le modèle Audi le plus populaire. La rédaction de FLEET a donc volontiers accepté de réaliser un essai longue durée: 2 mois et quelque 4.000 kilomètres de mobilité électrique avec les différents profils de conduite de notre rédaction. Voici nos conclusions.

Intérieur

L’intérieur est conforme aux standards Audi. Un paradis technologique, avec un écran d’infodivertissement MMI qui ne manque pas d’attirer le regard et une finition soignée. Heureusement, on retrouve aussi suffisamment de boutons physiques pour contrôler rapidement les fonctions essentielles, comme la climatisation ou le chauffage du pare-brise. Nous avons un peu moins apprécié les commandes au volant. Il est notamment difficile de faire défiler les différents menus, cette commande étant trop sensible, ce qui fait que l’on va parfois trop loin dans les menus.

Extérieur

Honnêtement, nous avons déjà vu des Audi plus palpitantes. Surtout sa calandre fermée et assez sage lui confère un look plutôt gentillet, mais la forme du modèle d’Ingolstadt est fonctionnelle. Ce Q4 affiche d’ailleurs un coefficient aérodynamique de 0,28, une belle performance qui contribue à son autonomie généreuse.

Prestations routières

Ce Q4 e-tron est comme une Audi électrique se doit d’être. Ce n’est pas le VE le plus passionnant du marché, mais il propose un confort de haut niveau. L’autoroute est son terrain de jeu favori et sa consommation demeure raisonnable. En conduite un peu plus dynamique, le Q4 n’affiche pas spécialement beaucoup de roulis, mais il n’incitera jamais à une conduite vraiment sportive. Ce n’est pas le but d’ailleurs, l’acheteur de cette Audi préférant enquiller les kilomètres avec plaisir. Que ce soit dans la circulation dense des villes, lors d’un long trajet sur autoroute ou pour faire la navette tous les jours, le SUV allemand répond présent.

Pratique

Sur le plan pratique, ce Q4 e-tron tire profit d’un long empattement, qui assure un excellent confort intérieur. Quatre adultes peuvent sans problème prendre place à bord de ce SUV de taille moyenne. Quant au volume du coffre, il dépasse les 500 litres. Seul bémol: nulle trace de frunk, c’est-à-dire de petit coffre à l’avant. Il faudra donc ranger les câbles de recharge dans le compartiment du coffre. Ce qui n’est guère pratique quand on part en voyage, coffre rempli, et que l’on doit faire quelques arrêts pour se brancher sur une borne de recharge…

Performances de recharge

La batterie de cette Audi Q4 e-tron peut naturellement être rechargée à la fois sur une wallbox domestique et une borne rapide. Dans le premier cas, la puissance s’élève à maximum 11 kW. Une valeur comparable à nombre de ses concurrentes. Certaines se contentent même d’une puissance maximale de 7 kW. Sur une borne rapide, le Q4 peut recharger à maximum 125 kW. Ce qui lui permet de récupérer 130 km d’autonomie toutes les 10 minutes. Son concurrent un peu plus cher et un peu plus grand chez BMW, le iX3, fait un peu mieux avec 150 kW. C’est aussi le cas chez Polestar et Volvo. Les VE sud-coréens que sont la Hyundai Ioniq 5 et la Kia EV6 dépassent même les 200 kW dans leur version haut de gamme. En d’autres termes, Audi ne s’en tire pas mal, mais il existe aujourd’hui sur le marché des modèles rechargeant un peu plus rapidement.

Paradis technologique

En tant que marque allemande véritablement premium, Audi ne pouvait faire autrement que proposer sur ce Q4 e-tron une belle dose de technologie. L’équipement le plus spectaculaire est la navigation à réalité augmentée. Les symboles de navigation ‘flottant’ au-dessus de la route simplifient le guidage, permettant de visualiser la route à suivre. Les affichages dynamiques des systèmes d’assistance à la conduite sont également superposés au monde extérieur et permettent de voir plus facilement les choses, même quand la vision est limitée. Notre exemplaire de test pour cet essai longue durée n’en disposait pas, mais nous avons apprécié ce dispositif dans la variante coupé, le Q4 Sportback. Vous pouvez découvrir le fonctionnement de ce système dans notre vidéo, que vous trouverez sous l’onglet ‘EV Overview’ sur FLEET.be.

Les quatre signatures lumineuses – optionnelles – proposées pour les feux LED via le menu constituent une intéressante possibilité de personnalisation. Pour le fonctionnement de cette technologie, nous vous renvoyons également volontiers vers la vidéo du Q4 Sportback. Une image en dit bien plus que mille mots.

Enfin, encore un mot sur la technologie environnementale de ce modèle, un sujet toujours plus important de nos jours. Le Q4 e-tron est construit dans l’usine de Zwickau sans produire d’émissions grâce à l’utilisation d’électricité verte. Les émissions inévitables sont compensées par des mesures environnementales accompagnées de certificats selon The Gold Standard ou le Verified Carbon Standard. En option, vous pouvez choisir un habillage des sièges et des inserts décoratifs intégrant un pourcentage élevé de plastiques recyclés à partir de bouteilles PET. Au total, quelque 27 éléments, comme les revêtements des sièges et les tapis de sol, sont composés de matériaux recyclés.

Conclusion

Comme nous l’avons déjà dit, cette Audi Q4 e-tron n’est peut-être pas le VE le plus captivant, mais elle fait ce qu’il faut. Et elle le fait bien: des performances de recharge plus que correctes, un intérieur sympa, une technologie embarquée au niveau… Elle possède toutes les armes nécessaires pour figurer dans les car policies électriques de demain.

Fleet Facts Audi Q4 40 e-tron 150kW Advanced

Prix de base: 51.640 €
Consommation mixte normalisée: 16,3 kWh/100 km (WLTP)
Émissions de CO2: 0 g/km
Cotisation CO2 mensuelle: 27,24 €
ATN mensuel: 147,54 €

#Auto #Auto

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Selected FLEET Dealers

Cette liste ne comprend que les clients de FLEET Dealers. Si vous souhaitez également être repris dans cette liste, veuillez contacter Quentin Praet (quentin.praet@effectivemedia.be / 0477 22 42 77) ou Patrick Quatennens (patrick.quatennens@effectivemedia.be / 0478 22 23 33)

Jennes 3190 Boortmeerbeek
Michael Mazuin Namur Ouest 5070 Fosses-la-ville
FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV EV Overview
Trending