Et si on supprimait votre voiture de société ?

Don't touch my car-optimized10 % d’alternatives multimodales

Bien que plus de 10 % des conducteurs se tourneraient vers des alternatives comme les transports en commun, le vélo ou la moto, la majorité ferait l’acquisition d’une voiture à titre privé. La plupart d’entre eux achèterait une voiture d’occasion, ce qu’on peut difficilement considérer comme une bonne chose pour l’environnement.

Chercher un autre job ?

La réponse la plus surprenante est que plus de 22 % chercheraient un autre travail comprenant une voiture dans le package salarial. Cela illustre clairement l’attachement du Belge à sa voiture de société.

La voiture, la voiture et encore la voiture !

Au total, 88 % choisiraient de toute manière – même sans voiture de société – la voiture. Les spécialistes affirment qu’une réduction de 10 % des voitures de société diminuerait sensiblement la congestion du trafic. La conclusion ? Les conducteurs de voitures de société n’opteraient pas en masse pour les alternatives. C’est cependant le discours du lobby anti-voiture de société qui est clairement loin de la réalité des gens.

Cette enquête a été menée auprès de 800 conducteurs via les sites Internet FLEET.be et AutoBuzz.be !

 

Qu'arriverait-il si vous n'aviez soudain plus de voiture de société

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !