Fleet Mobility Manager of the Year 2022 : Shelley Heugen, Delhaize Belgique

Certaines entreprises font de gros efforts pour rendre leur politique de mobilité durable et diversifiée, sans en faire pour autant étalage. Delhaize Belgium en fait partie. La force motrice du projet ? Shelley Heugen, notre FLEET & Mobility Manager of the Year 2022.

Chez Delhaize Belgique, la mobilité diversifiée fait partie depuis des années d’une philosophie d’entreprise durable appliquée dans toute l’entreprise. Shelley Heugen est à bord depuis deux ans et demi et fait partie de l’équipe garante de la durabilité, avec une spécialisation dans la mobilité. Récemment, elle s’est également vu confier la gestion du parc automobile, qui était auparavant un département distinct.

Shelley Heugen : « Chez Delhaize, nous avons des populations de personnel, des sites et des besoins de transport très différents, la mobilité est donc par définition transfrontalière chez nous. Mais elle est vraiment intégrée dans notre stratégie de durabilité. Le plan d’action à cet égard, intitulé ‘The Lion’s Footprint’, est clair : réduire au maximum notre empreinte carbone. Nos magasins sont déjà neutres en carbone, car nous avons réduit nos émissions de 70% et compensé le reste. Les déplacements de notre personnel représentent 9% des émissions totales de notre entreprise : là aussi, nous voulons réduire ces émissions et nous étudions toutes les possibilités. Bien entendu, nous examinerons également notre flotte de véhicules ».

Première mission : le déménagement du siège social

Lorsque Shelley Heugen est entrée en fonction chez Delhaize il y a deux ans, elle a tout de suite eu une mission difficile : déménager le siège social de Molenbeek vers Kobbegem (Zellik), plus proche de la plate-forme logistique de Delhaize.

Shelley Heugen : « La mobilité était l’un des piliers importants du déménagement. Mon premier projet portait principalement sur la sécurité (routière) et l’accessibilité de la nouvelle ‘Delhaize Valley’. En collaboration avec la municipalité, la province, nos syndicats et les autres entreprises présentes sur le même site, nous nous sommes attaqués à l’ensemble du plan de circulation. Des bandes cyclables ont été ajoutées, des passages à niveau créés et la zone est une zone 30. Parce qu’un tel déménagement a un impact important sur le mouvement de nos employés, nous avons fait appel au cabinet Traject. Ils ont fourni des conseils objectifs en matière de trafic et ont, par exemple, réalisé des plans d’accès multimodaux pour nos collègues. Enfin, afin de promouvoir la mobilité durable, nous avons investi dans de nouveaux locaux pour vélos et dans l’installation de bornes de recharge dans le parking ».

Mobilité durable avec le soutien de la direction

Pour Shelley Heugen, la durabilité est bien plus qu’une simple façade d’entreprise. Elle-même est issue du secteur des ONG et du mouvement environnemental. Un élan qu’elle s’efforce aujourd’hui de traduire en progrès réels dans le monde de l’entreprise, de la manière la plus cohérente possible : « Je fais ce travail parce que j’ai immédiatement senti qu’il existait une base de soutien parmi les cadres supérieurs pour promouvoir la mobilité durable. La volonté de placer ce sujet en tête des priorités me donne l’occasion – par des incitations, des campagnes et de nouvelles politiques – d’adapter l’offre de mobilité et de la rendre pérenne.  Il est également utile qu’ils veuillent eux-mêmes donner le bon exemple. Un Mobility Manager ne travaille jamais seul, mais avec les collègues de nombreux autres départements tels que la flotte, comp&ben, les installations et les achats, … C’est ensemble que nous assurons le succès de notre chapitre mobilité ».

Electrification du parc automobile

La première étape pour donner le bon exemple, c’est que la direction choisisse une voiture électrique.

Shelley Heugen : « Nous avons laissé de côté les hybrides rechargeables. Nous avons directement opté pour l’électrification de la flotte. Il y a deux ans, elle suscitait peu d’intérêt, mais cela a changé très rapidement. Nous avons lancé un projet pilote dans le cadre duquel 20 personnes pouvaient opter pour un véhicule électrique. Et cela a rencontré un grand succès. Pour les contrats qui arrivent à leur terme auprès de la direction, un EV est désormais automatiquement choisi comme prochaine voiture de fonction. En conséquence, la moitié du comité exécutif conduit désormais un véhicule électrique. Nous avons élaboré une car policy spécifique pour les voitures électriques, qui comprend également un cadre pour l’infrastructure de recharge à domicile, le remboursement de l’électricité utilisée et une carte de recharge illimitée à utiliser en Europe. Si vous voulez faciliter une grande transition comme celle-ci, vous devez la rendre aussi facile et attrayante que possible pour le conducteur ».

Delhaize possède une flotte d’environ 1.300 voitures et les contrats de location actuels peuvent tous aller à leur terme. Cela signifie qu’il faudra encore quelques années avant que l’ensemble de la flotte soit électrique. Selon Shelley Heugen, le plus important est toutefois que « le changement ait été opéré et que nous puissions désormais nous réjouir d’avoir une flotte verte ».

Carpool : via la plate-forme Mpact

Outre l’électrification, Delhaize tente également de réduire son empreinte carbone en réduisant le nombre d’employés en voiture sur la route. Cela se fait par le biais de la plateforme Mpact (ndlr : anciennement Taxistop). Delhaize a son propre site dédié au sein de cette plateforme où ses employés peuvent trouver un compagnon de covoiturage pour se rendre ensemble au travail et en revenir.

Shelley Heugen : « C’est particulièrement utile pour les personnes travaillant en pauses dans la logistique. En raison des horaires tardifs et précoces, les transports publics ne sont souvent pas une option. Il permet également d’économiser du carburant, ce qui n’est pas négligeable de nos jours. Il y a aussi des employés qui s’organisent en utilisant des groupes Whatsapp parce qu’ils trouvent cela un peu plus facile. Pour Delhaize, peu importe comment, mais il est important que les gens aient le réflexe de ne pas se rendre au travail seuls avec leur voiture s’ils peuvent le faire avec des collègues ».

Vélos : d’une flotte en propre au leasing

Delhaize Belgique dispose de sa propre flotte de plus de 2.500 vélos, ce qui constitue l’une des plus grandes flottes d’entreprise en Belgique. Mais récemment, deux changements importants ont été apportés à cette politique.

Shelley Heugen : « Depuis l’année dernière, les cadres ont la possibilité de louer un vélo via le plan de rémunération flexible de SD Worx. Nous voulons étendre cette formule dans les années à venir afin que davantage de personnes encore aient la possibilité de le faire. Nous passons également de notre propre flotte à un parc en leasing pour les ouvriers et employés. Le leasing de bicyclettes offre plus de flexibilité et un plus grand choix. Certains employés veulent un vélo de ville, d’autres un vélo cargo, un vélo électrique pliable ou un vélo sportif. Le leasing permet d’anticiper plus facilement cette situation. Mettre plus de gens sur leur vélo dans les années à venir est l’un des piliers de notre mobilité durable : des employés en bonne santé et une planète saine sont dans l’ADN de Delhaize. Nous soutenons activement cette politique avec une indemnité kilométrique maximale, des campagnes internes et diverses journées d’essai tout au long de l’année. Le fait qu’il existe désormais une piste cyclable qui relie bien notre centre logistique et le nouveau siège social est également un atout. Les gens sont plus susceptibles de choisir des alternatives lorsqu’elles sont visibles et offertes ».

Transports publics entièrement remboursés et possibilité de combiner les abonnements

Les transports publics font également partie du mix mobilité chez Delhaize Belgique. Tous les frais de voyage sont remboursés à 100% et ce pour toutes les compagnies de transport public. La régionalisation belge permet également de combiner trois abonnements différents. Par exemple, un employé peut prendre De Lijn en Flandre jusqu’à une gare de la SNCB, puis changer pour la STIB à Bruxelles. Cet employé sera alors également remboursé pour ses trois abonnements.

« Nous faisons une petite vérification avec Google Maps pour voir si cet itinéraire est correct. Nous privilégions également autant que possible les abonnements qui combinent plusieurs modes de transport public. Nous nous attendons à ce que les abonnements soient de plus en plus flexibles à l’avenir. Nous avons des employés qui ne viennent au bureau que deux jours par semaine, par exemple. Acheter un billet à chaque fois, c’est beaucoup de tracas. En 2022, il devrait être possible d’offrir quelque chose de numérique et de flexible en retour », déclare Shelley Heugen.

En plus des transports publics, Delhaize dispose également d’un certain nombre de navettes qui sont utilisées pour amener les employés sur leur lieu de travail, complétant ainsi l’offre publique existante.

D’une car policy à une mobility policy

La mobilité durable chez Delhaize est donc en cours de construction. Shelley Heugen travaille cette année à la transition vers une offre de mobilité plus flexible et multimodale : « La voiture aura toujours sa place dans le mix mobilité de nos employés. Mais son statut d’évidence absolue doit et peut être remis en question. S’il existe des alternatives qui sont meilleures ou au moins aussi bonnes en termes de confort, de temps et de durabilité, nous continuerons à les encourager à l’avenir. Par exemple, comme beaucoup d’autres entreprises, nous examinons le nouveau cadre pour le budget mobilité légal ».

C’est un travail de longue haleine, avec des obstacles ici et là. « Mais en même temps, c’est aussi une trajectoire très enrichissante que nous entreprenons tous ensemble avec un objectif commun : être une entreprise qui vise la durabilité sous toutes ses facettes. »

#Mobility

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV EV Overview
Trending