#FMOTY19| Roeland Vriens (Ford) : « La voiture restera la tête d’affiche »

L’avant-dernier Fleet Manager à prendre place dans notre fauteuil est Roeland Vriens. « Malheureusement, aujourd’hui, la politique n’est pas encore prête à apporter un stimulant au secteur fleet de manière stable », regrette-t-il.

Quel a été l’impact du WLTP/NEDC 2.0 sur vos marques sur le plan du CO2 ?

En termes de CO2, nous nous trouvons dans une position de luxe car nous obtenons actuellement de bons résultats avec nos deux principales voitures. La nouvelle Fiesta comme la nouvelle Focus sont très intéressantes, car elles sont déductibles à 90 % sur base du NEDC 2.0.

Chez Ford, il est difficile de coller un pourcentage précis sur la différence entre les valeurs NEDC et NEDC 2.0. Dans les segments inférieurs, nous constatons que les valeurs augmentent, mais se situent sous la moyenne de JATO. Dans les segments supérieurs, les différences sont un peu plus importantes. Ce qui est logique puisqu’il s’agit de voitures imposantes avec un couple important et une consommation plus élevée. JATO donne un pourcentage de 9,6. Pour la Fiesta, nous nous situions à 7 et à 8 pour la Focus.

Et en termes de ventes ?

Nous remarquons un boost de la nouvelle Fiesta et de la nouvelle Focus, mais lorsque vous examinez les segments supérieurs, surtout en ‘users choosers’, nous constatons que les clients affichent plutôt une attitude attentiste. Ce qui nous a frappés, c’est qu’il y avait beaucoup de demandes pour des véhicules comme la Mondeo Hybrid par exemple que nous allons d’ailleurs présenter au salon dans sa version clipper.

Pouvons-nous rêver d’un monde avec uniquement des voitures électriques ?

D’un point de vue écologique, nous devons rêver d’un monde sans émissions nocives. Je suis persuadé qu’il y aura des développements qui permettront de disposer d’une énergie verte suffisante mais on ne peut pas déplacer le problème de l’énergie non respectueuse de l’environnement vers un nouveau problème d’assemblage ou de recyclage non écologiques des batteries. Idéalement, on peut convertir de l’électricité verte en propulsions vertes et je pense que l’électrification constitue là une étape intermédiaire importante, mais aussi que les moteurs à combustion actuels conserveront encore leur valeur dans les besoins de mobilité futurs.

En ce moment, nous misons pleinement sur l’hybride. Au salon, nous allons lancer la Mondeo Clipper sous forme hybride ainsi que le Transit plug-in hybride. A la fin de l’année prochaine, un véhicule totalement électrique sera lancé sur le marché.

Le constructeur automobile doit-il absolument devenir un fournisseur de mobilité ?

Il va y avoir un déplacement de la possession vers l’utilisation. La mobilité va avoir un tout autre visage. Il y aura toujours des voitures et elles continueront à occuper la tête d’affiche. Je pense qu’un constructeur va absolument devoir assembler les voitures qui répondent aux besoins du client tout en s’inscrivant dans ces nouvelles structures de mobilité. Cela signifie : diversité, technologie, fun et connectivité. Il est nécessaire qu’un constructeur engage un partenariat avec un fournisseur de mobilité ou évolue lui-même dans ce sens.

Est-il souhaitable de conserver les valeurs NEDC 2.0 à partir de 2021 ou plutôt les valeurs WLTP ? Pourquoi ?

C’est une bonne question, mais il est étonnant que vous deviez la poser. Un passage vers une procédure globale, poussée et juste, que vous pouvez ensuite implémenter et appliquer, personne ne peut être contre. Et le plus vite sera le mieux. Mais ceci ne peut engendrer une augmentation des taxes. Le secteur fleet est très important en Belgique et constitue la base idéale pour avoir un impact très rapide. Mais nous ne réussissons pas encore à aligner la fiscalité liée à la réglementation WLTP aux niveaux régional et fédéral. Cela prouve que la politique n’est pas encore prête aujourd’hui à apporter ce stimulant au secteur fleet de manière stable.

Quel est le modèle fleet le plus important de votre gamme ?

Ford Focus

Il y en a deux. Un que tout le monde connaît : le Ford Transit, le leader de marché européen et la camionnette la plus vendue dans le monde. Le top dans son segment surtout grâce aux innovations. Personne ne devrait envisager l’achat d’une camionnette sans d’abord tester le Ford Transit. Cela vaut aussi pour le deuxième modèle que tout le monde ne connaît peut-être pas encore : notre toute nouvelle Ford Focus. Elle est déductible à 90 % sous NEDC 2.0 et une référence en termes de confort de conduite, d’espace et de technologie. Agréable et robuste, tout en faisant un clin d’œil à la conduite autonome.

 

#Fleet Management

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Selected FLEET Dealers

Cette liste ne comprend que les clients de FLEET Dealers. Si vous souhaitez également être repris dans cette liste, veuillez contacter Patrick Quatennens (patrick.quatennens@effectivemedia.be / 0478 22 23 33) ou Chloé Vanden Wyngaerdt (chloe.vandenwyngaerdt@effectivemedia.be / 0472 80 26 25)

Smart Lab by AB Automotive 1000 Brussel
AB Automotive Bruxelles 1030 Bruxelles
Vanspringel Automobiles Bruxelles-Centre 1060 Bruxelles
Vanspringel Automobiles Anderlecht 1070 Anderlecht
Vanspringel Automobiles Wavre 1300 Wavre
Garage Geeraerts 1750 Lennik
AB Automotive Vilvoorde 1800 Vilvoorde
Autopolis Zaventem 1933 Sterrebeek
Permeke Motors 2020 Antwerpen
Denayer 2100 Antwerpen
Deprince 2500 Lier
Gonthier Mechelen 2800 Mechelen
De Kort 2930 Brasschaat
Van De Ven 2950 Kapellen
Autopolis Leuven 3020 Herent
Feyaerts Haacht 3150 Haacht
Feyaerts Aarschot 3200 Aarschot
Ford Morren Motor Diest 3290 Diest
Business Centre Liège 4032 Ch
FordStore Verviers 4800 Verviers
Spirletautomobiles Trois-Ponts 4980 Trois-Ponts
Unicars Brugge 8000 Brugge
Unicars Oostende 8400 Oostende
Neyt Lokeren 9160 Lokeren
Neyt Wetteren 9230 Wetteren
FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV TCO
Trending