Gouvernement flamand : les valeurs WLTP débarqueront en 2021, comme au fédéral

L’accord de coalition flamand de 300 pages a été publié cet après-midi. Voici ce qu’il prévoit en termes de fiscalité automobile.

Même si le nouveau gouvernement flamand fait la part belle à la mobilité combinée, force est de constater qu’il entend encore laisser une place à l’automobile. Cela se traduit par des investissements dans l’infrastructure routière, surtout sur les rings de Bruxelles et d’Anvers, mais aussi le long de l’A12 par exemple.

Néanmoins, la fiscalité automobile va encore être revue en Flandre, y compris pour les entreprises flamandes qui ne « leasent » pas leurs voitures de société. Ce que Bart De Wever avait inscrit dans sa note de départ deviendra réalité : en 2021, la Flandre se basera sur les valeurs WLTP pour le calcul fiscal. Néanmoins, cela n’augmenterait pas la charge fiscale générale, avons-nous pu lire dans l’accord de coalition : « Les voitures plus polluantes deviendront plus chères, les voitures plus respectueuses de l’environnement deviendront moins chères ».

Enfin, l’accord de coalition contient encore un paragraphe sur les voitures de société : « L’objectif est de verdir les flottes d’entreprises. D’ici 2030, toutes les voitures particulières neuves vendues devront afficher de faibles émissions carboniques, dont au moins la moitié « zéro émissions ». En consultation avec le gouvernement fédéral et les autres régions, nous étudions comment nous pouvons accélérer l’écologisation des voitures de société. Réduire les émissions de CO2 dues à la mobilité est l’objectif ultime et ne stimule aucune technologie particulière. Cela signifie que toutes les technologies et tous les carburants qui contribuent à la mobilité à faibles émissions de carbone peuvent avoir leur place en Flandre ».

Nous pouvons déjà lire entre les lignes que l’accent ne sera pas seulement mis sur l’électrification, mais que chaque technologie a sa place, à condition qu’elle entraîne une réduction des émissions de CO2.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !