Immatriculations | Les sociétés de leasing restent fidèles au diesel

Le passage au WLTP continue à se faire sentir : les immatriculations ont à nouveau chuté de près de 15% en novembre. Sur l’ensemble de l’année, le marché global reste à la hausse de 1,5%, avec 526.435 unités inscrites. La Fédération belge de l’industrie automobile, FEBIAC, s’attend donc à ce que le record de 2011 (572.211 exemplaires) soit battu au 31 décembre prochain.

Après deux mois dominés par BMW, Volkswagen a repris la tête du classement mensuel. Sur les onze mois, c’est également VW qui domine.

Quid du marché fleet ?

Le marché fleet augmente dans les mêmes proportions (1,5%), avec 280.396 unités écoulées aux sociétés et indépendants (140.521 pour les sociétés de leasing, 125.740 pour les sociétés autres que leasing et 14.135 pour les indépendants et professions libérales). Ce marché professionnel représente donc plus de 53% du marché automobile belge global en 2018.

Quels carburants ?

Globalement, le diesel continue à perdre du terrain au profit de l’essence. A peine 36% des voitures immatriculées cette année roulent au diesel, contre plus de 58% pour l’essence. Le diesel reste néanmoins fort dans le segment fleet. Surtout sur le marché du leasing où le diesel pèse encore 60%, contre 35% pour l’essence. A noter que le énergies alternatives ne pèsent pas lourd dans le portefeuille global des loueurs belges (4,2%).
Du côté des sociétés « non-leasing » et des indépendants, l’essence domine le diesel et les propulsions alternatives sont davantage présentes (10,7% pour les sociétés et 6,6% pour les indépendants).
Parmi les propulsions alternatives, ce sont les hybrides (essence) qui rencontrent le plus grand succès.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !