Kaat Van Severen (Hyundai) : « 2020 va réveiller de nombreuses entreprises »

Hyundai dispose d’une large gamme de moteurs : mild hybrid, hybride, plug-in, électrique, hydrogène ainsi que, bien sûr, essence et diesel. Mais sur quel cheval parier dans la course fiscale de 2020 ? FLEET.be a posé cette question au Fleet Manager du constructeur coréen, Kaat Van Severen.

Selon vous, quel sera l’impact de la nouvelle fiscalité de 2020 sur le marché fleet ?

Il y a actuellement des entreprises qui ne tiennent pas (ou peu) compte de la déductibilité. Et, bien sûr, ils vont voir le coût de leur voiture augmenter. En 2020, les entreprises examineront donc de plus près les émissions de CO2 afin de bénéficier d’une déductibilité plus avantageuse, mais le coût total de possession sera également suivi de plus près. Plus d’hybrides, de plug-ins et de voitures électriques entreront aussi en ligne de compte dans les flottes, ce que nous remarquons déjà chez Hyundai.

Vous considérez-vous plutôt comme Fleet Manager ou Mobility Manager ?

Aujourd’hui, nous conseillons les entreprises en ce qui concerne leurs flottes. Là où il était autrefois question d’automobiles, les choses portent aujourd’hui sur des solutions de mobilité, des infrastructures de charge, le TCO et, bien sûr, la fiscalité qui s’annonce. Donc, je dirais plutôt Mobility Manager.

Les particuliers tournent le dos au diesel. Qu’en est-il des flottes ?

Dans le cas des particuliers, nous constatons effectivement un changement chez Hyundai. Pour ce qui est des flottes, de nombreuses entreprises continuent à opter pour le diesel. Mais cela a à voir avec les émissions de CO2 inférieures et la déductibilité plus avantageuse. Toutefois, les hybrides, les plug-ins et les voitures cent pour cent électriques ont le vent en poupe en raison de leur déductibilité plus favorable et de l’Avantage de Toute Nature plus avantageux.

Quelle est votre voiture de société en ce moment ? Et quelle sera la prochaine ?

Pour l’instant, c’est une Ioniq Hybrid, mais je suis prête à me convertir à l’électricité. La borne de recharge a été demandée, donc je conduirai bientôt un Hyundai Kona cent pour cent électrique.

Les voitures autonomes : une bonne idée ou la fin du plaisir au volant ?

Pour moi, c’est la fin du plaisir au volant parce que j’aime vraiment conduire une voiture. C’est un peu mon escape room. La conduite autonome a ses avantages bien sûr. Il y aura moins d’accidents et tout le monde pourra se déplacer en voiture plus facilement. Et les déplacements en voiture deviendront donc accessible à plus de monde. Mais j’aime tellement conduire, alors… (réfléchit) je trouve que c’est un choix difficile (rit).

Votez ici pour votre/vos fleet manager(s) préféré(s) !