La carte carburant sur le point de disparaître ?

Ce n’est un secret pour personne que le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) travaille à la simplification fiscale afin d’augmenter le salaire-poche. Evidemment, cet argent doit bien sûr être trouvé ailleurs. Dans un rapport du Conseil supérieur des finances qui a fait l’objet d’une fuite (et qui n’est pas encore définitif), certains avantages extralégaux sont déjà dans le collimateur, comme les chèques-repas… Mais aussi la carte carburant !

« Ce sont des avantages typiques (= chèques repas et écochèques, ndlr) dont seuls les actifs bénéficient. Nous voulons également nous attaquer aux cartes carburant qu’ils reçoivent avec leurs voitures de société. Aujourd’hui, ce sont en fait des détours pour rétribuer les employés. Nous voulons pour notre part rétribuer tous les travailleurs directement sur leur fiche de paie. En outre, de nombreux travailleurs, comme les fonctionnaires par exemple, ne peuvent pas bénéficier de ces avantages aujourd’hui », explique Herman Matthijs, professeur de finances et de budget à la VUB et président du Conseil supérieur des Finances, sur HLN.be.

VLe rapport indique également que l’avantage fiscal pour les cartes carburant d’entreprise devrait être supprimé et même imposé par le biais d’un régime d’avantages en nature. La voiture de société elle-même n’est pas dans le collimateur du Conseil supérieur, du moins pas dans le rapport qui a fuité. Il ne reste plus qu’à attendre l’avis définitif de l’organisme. Il ressort que le ministre Van Peteghem n’était pas au courant du contenu de cette note temporaire. Tant l’opposition que la majorité se sont empressées de rejeter quelques propositions. A suivre, sans doute !

A (re)lire :
En 2019, le CD&V proposait de faire payer un ATN sur l’usage de la carte carburant.

#Fleet Management

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV EV Overview
Trending