La Défense prend 1.000 véhicules en car sharing chez Arval (+ vidéo)

Désireuse de se concentrer sur ses activités principales, la Défense belge a souscrit un contrat de leasing opérationnel pour 1.000 véhicules de service auprès d’Arval Belgique. Il s’agit de 500 Citroën Berlingo, 250 Jumpy Combi, 200 Jumpy de type fourgon et 50 Opel Movano.

La spécificité de cette livraison – qui a commencé le 21 juin dernier et s’achèvera le 14 novembre prochain -, c’est que cette nouvelle flotte est pourvue de la solution de partage Arval Car Sharing et de la télématique Arval Active Link.

En se tournant vers l’autopartage, la Défense augmente l’accessibilité et l’efficacité de sa flotte de véhicules, tout en en réduisant le nombre.

Comment ça fonctionne ?

Concrètement, tout le personnel a accès à ces 1.000 véhicules par simple demande à un dispatcher. Celui-ci peut ainsi réserver les véhicules aux dates et heures souhaitées via une plateforme en ligne.

Au moment de prendre possession du véhicule, l’utilisateur ne doit plus en chercher les clés. Elles se trouvent dans le véhicule verrouillé. La carte d’identité militaire suffit à déverrouiller le véhicule.

La solution télématique Arval Active Link permet un traitement automatisé des données provenant des véhicules : consommation, émissions moyennes de CO2, kilométrage, temps de parcours, taux d’utilisation du véhicule, comportement de conduite,…

La Défense dispose ainsi d’un levier pour améliorer le comportement routier des utilisateurs de ces véhicules partagés.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !