La Flandre au fédéral : « Il faut modifier le système des voitures de société »

Le nouveau gouvernement flamand vient d’adopter un plan sur la qualité de l’air. Jambon Ier supprime la prime aux véhicules électriques et demande au fédéral de modifier le systèmes des voitures de société.

Une décision judiciaire favorable à Greenpeace obligeait l’exécutif flamand à adopter un plan sur la qualité de l’air dans l’année sous peine d’astreintes.

C’est fait : le gouvernement de Jan Jambon a approuvé ce plan vendredi. Par rapport à un avant-projet qui n’avait pu être voté avant les élections, celui-ci ne comporte plus la moindre trace de la taxe kilométrique.

N’étant pas compétente pour interdire la vente de voitures diesel, la Région flamande entend promouvoir les alternatives. Déjà pas par le biais de la prime aux voitures électriques, puisque les disciples de Jambon viennent de la supprimer.

Il reste un levier d’actions : les voitures de société… pour lesquelles les Régions ne sont pas compétentes non plus ? « La possession d’une voiture de société et le remboursement des frais de carburant entraînent plus de kilomètres parcourus », peut-on lire dans le plan qui plaide pour une évolution des règles fédérales et une prise en compte des caractéristiques environnementales des véhicules.

On se doute que la N-VA a été poussée dans le dos par ses comparses de la majorité, l’Open VLD et le CD&V ayant déposé tout à tour des propositions de loi pour un parc automobiles en sociétés zéro émission.

A noter que la Flandre compte mettre en place un cadre légal pour des zones à « ultra-basses émissions » (ULEZ). Les villes pourraient ainsi exclure à leur guise les véhicules thermiques des centres urbains…

#Fleet Management #Mobility

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV EV Overview
Trending