Brussels Mobility Store : une façon de recomposer le puzzle ‘mobilité’

Crédits photo : ©Beci/Reporters/Marco Ranieri

Le Brussels Mobility Store, qui s’est installé à Bruxelles depuis fin octobre sous la forme d’un pop-up store, a pour objectif de permettre aux entreprises (bruxelloises) de s’orienter plus facilement parmi les nombreuses solutions de mobilité qui s’offrent à elles. La rédaction de FLEET a rencontré Ischa Lambrechts, conseillère en mobilité chez Beci, la Chambre de Commerce de Bruxelles.

Le Brussels Mobility Store est une initiative de Beci, qui représente les intérêts des entreprises bruxelloises, mais elle est également soutenue par différents partenaires. “Au rez-de-chaussée, nous avons mis en place une vitrine pour donner de la visibilité à nos partenaires”, explique Ischa Lambrechts. On peut notamment y voir une Nissan LEAF électrique aux couleurs de LeasePlan à côté des trottinettes partagées de Poppy. Par ailleurs, de grands écrans tactiles informent les visiteurs sur les différentes possibilités en matière de micromobilité et de budget mobilité sur mesure.

Test… 1… 2…

Au deuxième étage du Brussels Mobility Store, une piste d’essai a été aménagée sur laquelle les visiteurs peuvent tester des trottinettes, vélos et scooters électriques. De plus, il y a aussi un espace de réalité virtuelle où les visiteurs peuvent expérimenter par eux-mêmes ce que l’on ressent à vélo dans notre capitale. À l’arrière, des espaces, accessibles gratuitement aux entreprises (bruxelloises), sont prévus pour des ateliers et des conférences sur la mobilité sous toutes ses facettes.

La voiture de société en tant qu’élément de la solution de mobilité

Avec ce Brussels Mobility Store, Beci veut, outre rapprocher les solutions de mobilité des entreprises (bruxelloises), faire en sorte que l’on puisse mieux débattre du problème de la mobilité sans culpabiliser les individus. « La voiture de société est souvent considérée comme la principale responsable du problème de mobilité dans son ensemble. Pour certains, elle reste cependant une alternative viable, complétée ou non par des solutions de mobilité supplémentaires. Il ne sert donc à rien de l’exclure », explique le conseiller en mobilité de Beci.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Tags: Auto Mobility