Mercedes-Benz Waterloo livre 38 voitures à Patch Pharma

DSC_0528-web

Société de 43 personnes spécialisée dans la distribution de produits (para)pharmaceutiques en vente libre (sans prescription médicale, donc), Patch Pharma (Wauthier-Braine) a voulu marquer le coup pour ses 20 ans d’existence, en réalisant un changement de cap au sein de sa flotte. Ce vendredi, 31 Mercedes-Benz ont été livrées en grandes pompes. Mais au total, ce sont 38 voitures qui ont été commandées auprès de la marque à l’étoile : 35 Classe B 180 CDI, 2 Classe C et une Classe E break. Le deal a été réalisé par Mercedes-Benz Waterloo, en parfaite intelligence avec la division fleet de l’importateur et Daimler Fleet Management.

« Nous voulions conserver une image premium (Patch Pharma disposait auparavant d’Audi), gage de fiabilité, avec notre flotte, ambassadrice de notre société », raconte Christophe Panichi, Finance Director chez Patch Pharma et responsable de la flotte automobile. « Nous avons entamé le processus en septembre 2015. Six marques ont été mises en concurrence, chacune avec deux modèles. Outre ce côté premium, nous avons challengé des éléments pratiques, comme la taille du coffre par exemple, élément crucial pour nos nombreux représentants sur la route. Cette liste a été réduite à quatre marques (et quatre modèles). Et la Classe B a remporté la faveur de tout le monde, y compris de nos délégués commerciaux. »

Jusqu’à présent, les Audi de Patch Pharma étaient « financées » par LeasePlan. Les Mercedes seront désormais gérées en leasing opérationnel (tout compris) par Daimler Fleet Management pour un période de 24 à 36 mois, sur une base de 45.000 km/an.

Tous les véhicules sont équipés du service télématique Me Connect, qui permettra une interaction entre Mercedes et les conducteurs. « Patch Pharma n’a pas souhaité utiliser les fonctionnalités de suivi liées à Me Connect », ajoute Christophe Panichi. « Mais ce service apporte clairement une plus-value. Le conducteur recevra en effet une alerte sur son tableau de bord l’avertissant, par exemple, de l’approche d’un entretien. »

En marge de cette livraison, Patch Pharma a tenu à récompenser les huit meilleurs conducteurs, sur base de la consommation, des amendes et de la gestion en bon père de famille de leur véhicule de société.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !