Nouveau Nissan Qashqai : le(s) chaînon(s) manquant(s)

Lorsqu’il est lancé en 2007, le Nissan Qashqai de première génération est pour ainsi dire seul au monde. Quelque part entre le SUV de segment C, le crossover et le break surélevé, le Qashqai premier du nom ratissait large, et s’accommodait de toutes les étiquettes. Unique en son genre, il connaîtra la carrière commerciale que l’on sait… En 2021, la physionomie du marché a drôlement changé. A tel point qu’elles sont désormais une trentaine à se battre sur le segment. Voilà qui justifiait sans doute une sérieuse montée en gamme. Pour en juger, nous avons conduit la version Xtronic mild hybrid.

Même si cette nouvelle génération de Qashqai adopte une toute nouvelle recette, elle conserve un certain nombre d’ingrédients de la formule initiale. On pense notamment à ses dimensions. Certes, le nouveau est 3 centimètres plus long que l’ancien, mais le crossover demeure suffisamment compact et maniable pour vous éviter les sueurs froides à l’heure du créneau ou dans un garage souterrain. Son empattement est quant à lui majoré de 2 centimètres, c’est toujours ça de pris pour l’espace intérieur.

D’un point de vue esthétique, le Japonais présente un design plus acéré, plus affûté, en un mot plus sportif… L’espace aux jambes est majoré à l’arrière et compte parmi ses points forts. Le coffre gagne quant à lui 75 litres pour un total de 503.

Le cockpit a également été revu, avec un écran tactile de 9 pouces flanqué d’un tableau de bord numérique de 12,3 pouces. Vous pouvez également opter pour un affichage tête-haute en option. Au cours de notre essai, le rapidité du système d’info-divertissement et son arborescence nous ont vite séduit.

Châssis plus rigide

Le Qashqai de dernière génération est construit sur la nouvelle plateforme CMF-C. La carrosserie serait 48% plus rigide que celle de sa précédente génération. Cette plus grande rigidité a permis aux ingénieurs de Nissan de régler avec davantage de précision les différentes configurations de liaisons au sol (ressorts et amortisseurs) afin qu’elles réagissent plus promptement aux irrégularités de la route. Voilà qui améliore en tout cas la précision du comportement et réduit les vibrations. Ce Qashqai est très réactif et fournit suffisamment d’informations au volant pour soigner l’agrément, sans pour autant être qualifié de sportif (voir ci-dessous).

Hybridation (trop) légère

Pas de moteur diesel au catalogue de ce nouveau Qashqai… faut-il s’en étonner ? On trouve en revanche de l’essence avec un 1,3 litre mild hybrid, disponible en versions 140 et 158 ch. La transmission automatique Xtronic n’est proposée que sur la version la plus puissante. Ce 1,3 litre brille en tout cas davantage par sa souplesse que par sa puissance. En appuyant à fond sur l’accélérateur, il donne de la voix, peut-être un peu trop par rapport à l’accélération ressentie. Comptez 9 secondes pour un sprint de 0 à 100 km/h. La boîte automatique Xtronic nous a fait bonne impression. Douce et suffisamment réactive, elle comblera sans peine un large éventail de conducteurs.

Le système hybride léger 12V ALiS (Advanced Lithium-ion Battery System) disponible sur le nouveau Qashqai est une technologie hybride abordable qui confère une petit supplément de couple, occasionne une mise à l’arrêt prolongée du moteur et un redémarrage rapide, ce qui permet d’optimiser le bilan consommation mais aussi de réduire les émissions (-4 g/km CO²). Le système ALiS mild hybrid n’occasionne qu’un léger embonpoint, de 22 kg.

Selon la version choisie, les rejets de CO2 WLTP se situent entre 142 et 146 g/km. Il s’agit là – certainement en B2B – de valeurs élevées, ce qui nous amène à poser la question : pourquoi n’avoir pas opté pour un groupe hybride rechargeable ? En fin d’année, une version e-Power fera son apparition.  Avec une expérience de conduite semblable à celle d’un full électrique, nous dit-on, malgré la présence d’un moteur essence et d’émissions plus élevées qu’à la concurrence. Pourquoi Nissan ne transposerait-il pas le propulseur de la LEAF dans son nouveau Qashqai ? Cela reste pour nous un mystère. Certes, les Japonais ne fabriquent pas de versions spécifiquement dédiées au marché belge, on peut le comprendre, mais gageons qu’un Qashqai full électrique aurait convaincu pas mal de professionnels. Dans la gamme SUV de Nissan, ce rôle semble donc réservé à l’Ariya, mais les prix annoncés sont plus élevés.

Abordable

Malgré cette solide mise à niveau technologique, Nissan a veillé à rester compétitif sur ce segment très disputé. Le Qasqhai de base – Visia, déjà très bien équipé – est affiché 28.500 € (TVAC). Nissan propose également aux professionnels une version plus fournie en équipements, au prix de 33.350 €.

Conclusion

Le Nouveau Nissan Qashqai reste une référence dans son segment. Compact mais spacieux et déjà bien équipé dès les versions de base. Mais il y a un « mais »… Il n’y pas si longtemps, l’absence d’une version « basses émissions » serait presque passée inaperçue. La technologie mild-hybrid est-elle le bon choix dans un segment où les hybrides rechargeables sont de plus en plus nombreux et où le tout-électrique poursuit sa percée ? Le temps nous le dira.

Fleet facts Nissan Qashqai Xtronic Business Edition

Budget leasing : € 485
Consommation normalisée : 6,2 l/100 km
CO2 : 142 g/km
Cotisation CO2/mois : € 55,58
Déductibilité fiscale : 52,6%
ATN/mois : € 226,30

#Auto #Tests

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Selected FLEET Dealers

Cette liste ne comprend que les clients de FLEET Dealers. Si vous souhaitez également être repris dans cette liste, veuillez contacter Patrick Quatennens (patrick.quatennens@effectivemedia.be / 0478 22 23 33) ou Chloé Vanden Wyngaerdt (chloe.vandenwyngaerdt@effectivemedia.be / 0472 80 26 25)

Car Avenue Ital Wavre 1300 Wavre
Car Avenue Ital Nivelles 1402 Nivelles
Car Avenue Ital Waterloo 1410 Waterloo
Leo Peeters Vilvoorde 1800 Vilvoorde
Leo Peeters Mechelen 2800 Mechelen
Leo Peeters Keerbergen 3140 Keerbergen
Leo Peeters Aarschot 3200 Aarschot
CAR Avenue Liège 4020 Li
CAR Avenue Seraing 4100 Seraing
Car Avenue Loncin 4431 Loncin
MS Motor Namur 5101 Erpent
MS Motor Ciney 5590 Ciney
MS Motor Bastogne 6600 Bastogne
MS Motor Arlon 6700 Arlon
De Witte 9170 Sint-Gillis-Waas
FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV TCO
Trending