Plan cafétéria | La voiture reste populaire

La rémunération flexible (également connue sous le nom de plan cafétéria) gagne en popularité. Les travailleurs ont ainsi un vaste choix de solutions pour constituer leur package salarial. Le top 5 des avantages les plus couramment choisis reste inchangé, selon SD Worx.

Avec ce mode de rémunération innovant, l’employeur laisse à l’employé le choix de composer lui-même une partie de son package salarial, avec des avantages tels que des vacances, une épargne pension ou un abonnement de fitness. Le nombre d’employés qui composent eux-mêmes leur package salarial a augmenté de près de 50 % en 2018

En moyenne, les salariés disposent d’un budget d’environ 6.000 euros (5.915 euros en 2018).

Un top 3 évident et inchangé

Tout comme l’an dernier, les congés supplémentaies figurent à la première place, devant l’épargne-pension (complémentaire). La voiture termine le podium.

Selon SD Worx, près d’un collaborateur sur trois choisit une voiture, mais il s’agit également de collaborateurs qui ont besoin d’une voiture pour leur travail, comme les profils commerciaux ou les consultants. Le choix va de plus en plus vers des voitures plus petites ou plus écologiques.

En huitième et neuvième positions, il y a la carte/le budget essence, côte à côte avec les transports publics qui attirent près de 10 % (ou presque) des collaborateurs. « Le vélo arrive juste après le top 10 des choix populaires, mais il représente bel et bien un budget considérable en ce qui concerne la valeur », nuance Aurélie Vanham de SD Worx. « Une voiture ou un vélo peut être plus cher qu’un autre avantage, mais la plus grande valeur réside dans le fait qu’en tant que collaborateur, vous faites votre propre choix et vous pouvez ainsi gérer vous-mêmes votre mobilité. »

Parmi les avantages les moins choisis, on retrouve en 2018 : le car sharing, l’abonnement à un club de fitness ou de sport, les formations, le vélo partagé et les cotisations personnelles pour votre propre voiture. « Nous sommes curieux de savoir ce qu’il en sera l’année prochaine, si le nombre de travailleurs continue d’augmenter » déclare Aurélie Vanham.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !