Pourquoi est-ce le bon moment pour digitaliser la gestion des dégâts

En raison de la récession économique actuelle, de nombreux gestionnaires de flotte cherchent de nouveaux moyens de réduire les coûts. Cela semble devenir un véritable défi lorsqu’il s’agit de traiter les dommages aux voitures. Les coûts de réparation et les temps d’immobilisation n’ont fait qu’augmenter ces dernières années. Toutefois, une grande partie de l’augmentation des coûts peut être attribuée à des processus inefficaces et traditionnels. La numérisation permet aux gestionnaires de parcs automobiles de traiter les dommages subis par leur parc de manière durable et de réduire considérablement les coûts de réparation et les temps de cycle.

Le coût des réparations augmente vite

Les véhicules modernes diffèrent énormément de leurs prédécesseurs. Les voitures sont désormais plus intelligentes, plus efficaces et plus sûres que jamais. En revanche, la gestion des dommages est devenue beaucoup plus compliquée. En effet, certains matériaux nécessitent des méthodes de réparation complètement différentes. Les systèmes d’aide à la conduite doivent toujours être soigneusement calibrés. Sans oublier que réparer un véhicule électrique sans mesures de sécurité adéquates peut mettre la vie de l’opérateur en danger.

Certains types de voitures ou même certaines marques nécessitent de plus en plus une approche spécialisée. En conséquence, les carrossiers ont investi massivement dans l’équipement, les connaissances et la certification. Ces investissements supplémentaires seront finalement répercutés sur les gestionnaires de flotte. Les données de Fixico montrent qu’au cours des 4 dernières années, les coûts moyens de réparation des jeunes véhicules ont augmenté de manière significative.

Les données de Fixico montrent qu’au cours des 4 dernières années, les coûts moyens de réparation des jeunes véhicules ont augmenté de manière significative.

La complexité rendue… facile !

Traditionnellement, les réparations sont confiées à un réseau de carrosseries ou à de grandes chaînes. Cette méthode a toujours bien fonctionné : les gestionnaires de flotte pouvaient être sûrs que le véhicule serait réparé selon les normes requises et des accords de prix pouvaient être conclus à l’avance. Cependant, chaque véhicule devenant vraiment unique et les nouveaux développements ajoutant de plus en plus de complexité, la numérisation constitue la réponse pour améliorer les processus traditionnels.

Les entreprises utilisant la plateforme de réparation de Fixico traitent les dommages de manière entièrement numérique, réduisant significativement les coûts et les temps de cycle.

En voici le fonctionnement et les avantages

IChaque dommage et chaque véhicule est différent. Le gain d’efficacité réside donc dans l’évaluation et le traitement individuels de chaque demande. Le véhicule est-il électrique ? La partie endommagée contient-elle des capteurs ADAS ? Quels sont les matériaux utilisés ? Ce sont autant de questions qui doivent figurer sur la checklist aujourd’hui.

Grâce à la plateforme de Fixico, les gestionnaires de flotte ont facilement accès à ces informations, faisant ainsi toute la clarté sur les ateliers de carrosserie les plus à même d’effectuer la réparation. En fonction des dommages spécifiques, de la marque et du modèle, ou de la localisation du conducteur, ces propositions peuvent varier. C’est pourquoi une connaissance approfondie du savoir-faire et des spécialisations des carrossiers s’avère tout aussi importante.

Trouver la carrosserie adéquate

Les ateliers de carrosserie spécialisés dans certaines réparations, marques ou matériaux peuvent souvent travailler plus efficacement que ceux qui ne le sont pas. Les généralistes peuvent accepter la réparation, mais il est probable qu’ils facturent plus d’heures, remplacent au lieu de réparer ou externalisent (partiellement) le travail. Autant de facteurs qui font augmenter la facture.

Imaginons qu’un pare-chocs en aluminium soit endommagé. Via la plateforme de Fixico, cette réparation peut être directement confiée à une carrosserie proche spécialisée dans ce domaine. Bien entendu, il y a de fortes chances que le réseau dénombre plusieurs carrosseries capables d’effectuer certaines réparations. Fixico coopère avec 350 carrossiers en Belgique. C’est pourquoi les demandes de réparation sont mise en adjudication auprès de différents carrossiers par l’intermédiaire de Fixico. Des bénéfices sont souvent réalisés en examinant qui est disponible plus tôt, qui peut travailler plus rapidement, qui est le moins éloigné ou qui offre le meilleur prix. Les flottes belges comme celles d’Aon ou de Swift ont pu réaliser des économies considérables en termes de coûts et de temps de cycle grâce à Fixico.

Reprendre le contrôle

En plus de permettre une évaluation plus précise des dommages et une répartition des réparations, la numérisation simplifie également le processus. Traditionnellement, tout est constamment coordonné par e-mail et par téléphone entre le gestionnaire de la flotte, le conducteur et la carrosserie. La plateforme de Fixico a rendu ce processus beaucoup plus efficace, en garantissant une information complète à tout moment et à tous les intervenants, ainsi qu’un contrôle total sur le processus de réparation par le gestionnaire de la flotte. Chaque réparation est gérée du début à la fin et contient des informations détaillées sur le véhicule, le conducteur, les dommages, la réparation et l’atelier. L’obtention d’un aperçu en temps réel d’un large éventail de KPI détaillés liés à la réduction des coûts et des temps de cycle, aux temps de réponse et aux performances du réseau permet aux gestionnaires de flotte de faire plus facilement des choix éclairés et de maintenir une bonne visibilité sur les processus.

Les entreprises utilisant la plateforme de réparation de Fixico traitent les dommages de manière entièrement numérique, réduisant significativement les coûts et les temps de cycle.

C’est le moment de digitaliser

À mesure que l’industrie automobile se développe, il est essentiel que les gestionnaires de parcs automobiles numérisent leurs processus. Ils peuvent ainsi examiner les dommages au cas par cas au sein de leur flotte et répartir les réparations de manière plus précise. La plateforme de Fixico offre des possibilités aux flottes de toutes sortes et de toutes tailles et propose une approche éprouvée qui réduit à la fois les coûts et les temps de cycle. En Belgique, Fixico travaille avec de grands assureurs tels qu’AXA, des flottes comme CTG et des sociétés de location de voitures comme LuxAuto. Ses solutions sont faciles à intégrer et à adapter en fonction des souhaits et des exigences de votre flotte. Fixico Belgium opère depuis Anvers, avec son directeur commercial Paul Verkinderen.

Cet article vous est proposé par Fixico. Vous trouverez ici de plus amples informations sur les possibilités que Fixico offre à votre flotte.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !