Quelles habitudes de gestion de flotte pour les PME européennes ?

L’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE) a mené l’enquête auprès de PME européennes pour dresser un portrait de leur flotte et de leurs habitudes de financement. En voici les conclusions majeures.

Profil des flottes

90% des PME comptent un à neuf véhicues dans leur flotte. Ces véhicules roulent en moyenne six ans avant d’être remplacés.

Bonne nouvelle pour le secteur fleet : l’ensemble des PME interrogées prévoient une croissance progressive de la taille de leur flotte.

Quel type de financement ?

Ce n’est pas une surprise : 57% des PME possèdent leurs véhicules, que l’achat se fasse sur fonds propres (45%) ou via un emprunt bancaire (12%). Le leasing financier (avec option d’achat, donc) représente 30% des modes d’acquisitions.

L’OVE constate néanmoins une perte de terrain de ces deux formules au profit de la location de longue durée (que l’on a l’habitude d’appeler « leasing opérationnel »). Depuis 2013, le leasing opérationnel a gagné 2% pour atteindre le niveau de 14%.

« La location de longue durée attire les PME qui en attendent avant tout des coûts lisibles et prédictibles, avec un loyer fixe chaque mois », explique-t-on du côté de l’Observatoire. « La répidité de livraison de leurs véhicules est également un critère de décision fondamental. »

Davantage adoptée, historiquement, par les grandes entreprises, le leasing opérationnel atteitn aujourd’hui un niveau de notoriété de 60% sur les marchés européens les plus matures.

Sensibilités par pays

L’OVE a établi des points communs entre les PME européennes :

  • La rapidité de livraison du véhicule semble être un critère majeur, au point de faire la différence entre plusieurs modes de financement au moment du choix.
  • Le loyer mensuel est (évidemment) l’autre critère déterminant.

Au Royaume-Uni, cependant, la rapidité de livraison et la prévisibilité des coûts sont prioritaires par rapport au montant de ces coûts.

Des différences ont également été établies sur ce qui attirent les petites et moyennes entreprises vers la location de longue durée:

  • Les PME belges, françaises, néerlandaises et espagnoles favorisent la location de longue durée pour la prévisibilité des coûts qu’elle offre.
  • Les Italiens préfèrent le paiement à l’usage et ils laissent volontiers l’achat et la revente du véhicule à leur loueur.
  • Les Britanniques apprécient quant à eux la possibilité de renouveler constamment leurs véhicules.

L’usage de la télématique est en croissance

Selon l’OVE, plus de 10% des PME européennes ont recours à la télématique. Ces chiffres grimpent même à 20% aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

Pourquoi ? « Principalement pour pouvoir localiser les véhicules en cas de vol, pour plus de sécurité au volant et pour optimiser les temps de trajet et les itinéraires », répond sans surprise l’OVE. Par contre, il semblerait que cette technologie capte encore davantage l’attention des petites et moyennes entreprises lorsqu’elle permet de réduire les primes d’assurances.

Faiblesses de l’étude ?

L’échantillon, tout d’abord. Alors que l’Europe dénombre plus de 20 millions de PME, l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise n’a pu interroger que… 98 PME en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni. L’OVE précise néanmoins que ces PME sont réparties de manière représentative entre les secteurs de la construction, de l’industrie, des services et de la distribution.

Ensuite, peut-être l’ignorez-vous, mais l’OVE est une émanation de la société de leasing Arval, d’où sans aucun doute cette attention particulière portée à la croissance du leasing opérationnel et à la télématique qui est l’un des chevaux de bataille (Arval Active Link) du moment de la part du loueur. Ceci n’est pas très grave en soi, mais c’est intéressant de le savoir pour mettre certains résultats ou certains angles de l’enquête en perspective…

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !