Sébastien Laebens (Audi) : « La fiscalité 2020 ? Un impact à deux niveaux »

Sébastien Laebens, Fleet Manager d’Audi, en est à sa deuxième campagne électorale pour convoiter le titre de FLEET Manager of the Year 2020. S’il a une vision claire de ce que sera sa mission en 2020, par rapport à la nouvelle fiscalité, il sait aussi que, dans un avenir un peu plus lointain, il ne sera plus vraiment Fleet Manager…

Quel sera, selon vous l’impact de la fiscalité 2020 sur le marché des flottes ?

C’est compliqué à prédire. Je reste cependant persuadé qu’il va y avoir un impact à deux niveaux : notre manière de communiquer avec le client et la composition des flottes.

Plus que jamais, nous devrons être là pour partager nos connaissances dans ce domaine avec les clients et les aider à dégager les meilleures solutions. Aujourd’hui encore, les fleetowners nous disent qu’ils sont insuffisamment informés sur les changements de fiscalité en 2020 que pour mesurer l’impact que cela aura sur la flotte actuelle, sur leur car policy et leurs commandes à venir.

En ce qui concerne la composition des flottes, nous allons assister à une accélération de la transition énergétique vers de l’électrique et du plug-in hybride. A nouveau, nous devrons être là pour accompagner les clients en termes d’infrastructure de recharge.

Bref, comme chaque année, le secteur automobile a ses défis et challenges à relever. 2020 ne fera pas exception. Mais quand je vois comment nous sommes armés chez D’Ieteren à répondre aux demandes de service, de produits, d’informations, etc., je suis assez serein.

Aujourd’hui, vous êtes plutôt Fleet Manager ou Mobility Manager ?

Aujourd’hui, je suis encore Fleet Manager. D’abord pour espérer convoiter le titre de FLEET Manager of the Year 2020 (rires). Plus sérieusement, une de mes activités principales, c’est encore de placer notre marque et nos modèles dans les car policies.

Evidemment, je me rends compte aussi que la demande de nos clients est beaucoup plus large que cela. Ils demandes des services complémentaires, des solutions de mobilité. Nous nous dirigeons donc vers du « mobility management ». Chez D’Ieteren, nous avons de la chance. De nombreux investissements ont été réalisés en faveur des nouvelles mobilité. Avec Lab Box, plein d’initiatives ont vu le jour. Et on peut les proposer aux client dès maintenant. Très bientôt, nous serons en mesure de proposer un paquet total de solutions. Et donc, demain, je serai Mobility Manager.

Qu’en est-il du diesel en flottes ?

Il y a de moins en moins de diesel dans les flottes. La fiscalité va accélérer cette tendance. Mais je me permettrai quand même de dire que nous avons lancé pas mal de nouvelles motorisations diesel dotées de la technologie « mild hybrid ». Donc, ça reste encore une solution pour un grand nombre d’utilisateurs, que ce soit en termes écologiques – avec des émissions de CO2 et de NOx très bas – ou de TCO. C’est l’une des missions d’un Fleet Manager, c’est de trouver un bon mix entre toutes les technologies existantes en fonction de l’utilisation de la voiture.

Quelle est votre voiture de société actuelle ? Et la prochaine ?

Actuellement, je roule en A7 Sportback. Demain, je roulerai avec un modèle plug-in : le Q5 TFSI e. Vous voyez donc que je suis comme tout le monde : c’est la fiscalité belge qui dicte mes choix de voitures (rires)…

Les voitures autonomes : une bonne idée ou la fin du plaisir de conduite ?

Il faut vivre avec son temps : je trouve que c’est une bonne idée ! Cela aura un impact positif sur les problèmes d’embouteillages et de sécurité routière. Evidemment, il faut que la technologie soit à la pointe. Il faut aussi que l’infrastructure routière suive. Sinon, ça ne fera pas bon ménage. A l’avenir, je verrai la conduite automobile comme un loisir car ce serait vraiment dommage de se passer du plaisir de conduite que peut procurer une Audi. (Rires)

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Selected FLEET Dealers

Cette liste ne comprend que les clients de FLEET Dealers. Si vous souhaitez également être repris dans cette liste, veuillez contacter Chloé Vanden Wyngaerdt (chloe.vandenwyngaerdt@effectivemedia.be ou appelez le 0472 / 80 26 25)

Jennes 3190 Boortmeerbeek