Sécurité routière : collaboration entre la Région wallonne et Coyote

CoyoteLe ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, Maxime Prévot, a sigé une convention avec Coyote Systems Benelux.  et pas uniquement de leurs abonnés. Cet échange vaut aussi bien pour la gestion en temps réel du trafic que pour les données statistiques utiles sur le moyen et long terme pour l’amélioration de l’infrastructure ou l’information aux usagers.

La gestion du trafic en temps réel

Coyote va désormais partager les données générées par son système communautaire, autrement dit les alertes de sécurité routière, avec la Wallonie. Chaque mois, il s’agit de plus de 4 millions d’informations correspondant à des perturbations et dangers rencontrés sur les routes en Wallonie (rétrécissements, ralentissements, véhicules arrêtés, accidents, objets sur la voie, …).

La Wallonie, disposant désormais en temps réel à l’ensemble de ces données, pourra les exploiter dans le cadre de ses missions de gestion du trafic, notamment au travers d’une infos-trafic destinée à tous les usagers via les canaux habituels : radio, systèmes GPS ou encore sites internet.

De son côté, la Wallonie partagera avec Coyote ses propres informations de sécurité routière détenues par le centre wallon de gestion du trafic (PEREX) dont notamment : les travaux routiers, les chantiers mobiles, les incidents, les véhicules à contre-sens, les données météorologiques (visibilité réduite, précipitation hivernales, …). La communauté Coyote pourra dès lors bénéficier de tous ces renseignements complémentaires.

Les actions en matière de statistiques

Coyote va développer une interface qui permettra à l’administration wallonne de disposer de diverses données supplémentaires. Par exemple, les services de l’administration wallonne pourront disposer d’informations sur des zones précises comme le nombre de véhicules par heure, la vitesse moyenne, la vitesse pratiquée par 85% des véhicules et le temps de parcours. Ces renseignements très utiles s’additionneront aux données connues pour définir des actions efficaces en matière d’aménagement de voirie ou de sensibilisation des usagers de la route.

La Wallonie partagera également avec Coyote ses propres données de sécurité routière telles que les zones à haut risques (ZHR) de façon à inviter, via l’application Coyote, à une plus grande prudence dans ces zones.

Tags: Mobility