Test longue durée Citroën C5 Aircross Hybrid : Conte des mille et une nuit ?

Au-delà de sa chaîne cinématique hybride rechargeable, la pièce maîtresse de la Citroën C5 Aircross, c’est assurément sa suspension. Un tapis volant, dit-on. Logique dès lors que l’Aladdin de la rédaction Fleet en ait pris, pendant quelques semaines, le volant. Un conte des mille et une nuits ?

La suspension de cet hybride rechargeable s’appuie sur les fondements des versions dotées d’un moteur à combustion conventionnel, mais a été adaptée au poids plus élevé de cette variante à batterie rechargeable. En soi, nous n’avons rien contre une telle suspension. La C5 Aircross fait honneur à son surnom de tapis volant, et ce n’est pas un inconvénient pour un modèle aux aspirations écologiques qu’il vaut de toute façon mieux traiter avec douceur. Surtout sur nos routes typiquement belges. L’assise assez droite engendre aussi une conduite plus calme.

Plus difficile à gérer sur la route, l’absence de feedback d’un volant plutôt léger. Non seulement cela renforce la suspension souple du Français, mais cela inspire également un peu moins de confiance que l’approche plus rigide de certains autres constructeurs. C’est dommage car avec un volant légèrement plus costaud, cette suspension confortable aurait offert un meilleur compromis dynamique.

Sous tension

La suspension n’est bien sûr pas nouvelle, elle est également proposée dans la C5 Aircross classique avec moteur à combustion. Ce qui est neuf, c’est la chaîne cinématique hybride rechargeable. Elle combine un quatre cylindres 1,6 turbo de 180 ch et un moteur électrique de 109 ch pour une puissance combinée de 225 ch et un couple de 360 Nm. Cette puissance est transmise aux roues avant via une transmission automatique à huit rapports, de quoi la propulser à 100 km/h en 8,7 secondes. En associant la conduite avec des moteurs électriques et thermiques, le Français émet 33 gr CO2/km (WLTP).

La C5 Aircross Hybrid embarque une batterie de 13,7 kW qui, selon le cycle WLTP, offre une autonomie électrique de 55 km. En pratique, cependant, nous n’avons pas dépassé les 22 km. Une différence trop grande pour être attribuée au froid hivernal. Nous nous sommes renseignés auprès de l’importateur qui a émis l’hypothèse qu’une mise à jour logicielle non réalisée pourrait en être la cause. Nous y reviendrons dans notre prochain et dernier article consacré à ce test longue durée.

Doux et silencieux

La transmission, comme la suspension, est douce : en mode électrique, les vitesses s’enchaînent en douceur et en silence. Mais même en mode hybride, le moteur à essence reste discret et la collaboration entre les deux moteurs se montre très subtile. Ce n’est que lorsque vous avez le pied lourd que la symphonie française est parfois perturbée par une fausse note.

Il existe également de nombreux programmes de conduite – d’écologique à sportif – mais pas très différenciés. Il existe également une position B qui amplifie le freinage régénératif. En relâchant la pédale des gaz, la voiture bénéficie alors d’un regain d’énergie, ce qui augmente l’autonomie électrique. Ce n’est pas vraiment une conduite monopédale, comme avec certaines voitures électriques. La possibilité de définir la puissance du système nous a également manqué. Mais il fonctionne bien et devient rapidement un allié fidèle de quiconque souhaite tirer le meilleur parti de son plug-in.

Et pratique avec ça

La C5 Aircross est pratique, c’est sûr. Le coffre sacrifie un volume de 120 litres pour les bagages, mais la banquette arrière rabattable et coulissante en trois parties est toujours de mise, tout comme les nombreux compartiments de rangement déjà présents dans le modèle ordinaire. Avec la banquette repoussée totalement vers l’avant, vous disposez d’un coffre d’une capacité respectable de 600 litres. En outre, ses lignes droites ne sont peut-être pas les plus attrayantes sur le plan visuel, mais elles offrent l’espace nécessaire pour la tête aux passagers avant et arrière.

Conclusion

Avec la C5 Aircross Hybrid, Citroën introduit un bel hybride rechargeable dans un segment important : le SUV de taille moyenne. Il a ses aspects positifs et négatifs, mais surtout il ose se démarquer. Une chose appréciable dans un paysage automobile souvent un peu triste. Il est toutefois regrettable que la voiture ne soit pas (encore) proposée avec quatre roues motrices, alors que c’est le cas pour les modèles comparables des marques sœurs Peugeot, DS et Opel.

Fleet facts Citroën C5 Aircross Hybride Business

Budget leasing : € 618
Consommation normalisée : 1,7 l/100 km
Rejets CO2 : 39 g/km
Cotisation CO2/mois : €27,24
Déductibilité fiscale : 100%
ATN/mois : €113,33

#Auto #Tests

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Selected FLEET Dealers

Cette liste ne comprend que les clients de FLEET Dealers. Si vous souhaitez également être repris dans cette liste, veuillez contacter Patrick Quatennens (patrick.quatennens@effectivemedia.be / 0478 22 23 33) ou Chloé Vanden Wyngaerdt (chloe.vandenwyngaerdt@effectivemedia.be / 0472 80 26 25)

PSA Retail Meiser 1030 Schaerbeek
Garage de la Collégiale 1400 Nivelles
Ollivier 1410 Waterloo
Vandergucht Halle 1500 Halle
PSA Retail Drogenbos 1620 Drogenbos
Vandergucht Dworp 1653 Dworp
TONY Automotive 1910 Kampenhout
Felix Herentals 2200 Herentals
Gaspar Motors 2300 Turnhout
PSA Retail Antwerpen 2610 Wilrijk
Felix Garage Meyvis 2950 Kapellen
Felix Brecht 2960 Brecht
Van Mossel Aarschot 3200 Aarschot
Citroën Traxxion Tielt 8700 Tielt
Vanhulle J. 8870 Izegem
Vanhulle-Ieper 8900 Ieper
Vanhulle-Menen 8930 Menen
Citroën Traxxion Deinze 9800 Deinze
FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV TCO
Trending