Touring : au volant, un rhume des foins équivaut à 3 verres d’alcool !

La saison des pollens a débuté, et avec elle, de nombreux problèmes pour les conducteurs souffrant de ces symptômes très ennuyants. Le mois passé, Touring a reçu 215 appels de gens demandant après des infos sur l’influence du rhume de foins sur la conduite automobile.

« Chaque année, on constate un nombre plus élevé d’appels. Le mois de mai, l’an dernier, nous avions enregistré 180 appels », dit-on chez Touring. « La prolifération des pollens se fait en effet de manière plus précoce en raison du temps, de la douceur de l’hiver, du printemps avancé et de cette météo qui joue au ‘yoyo’. Un rhume des foins avec de fréquents éternuements et des yeux larmoyants et gonflés, peut conduire à des situations de circulation dangereuses représentant l’équivalant de 3 verres d’alcool au volant,  selon des études de l’Université de Maastricht.

La saison des rhumes des foins va se prolonger jusqu’en août. « Que l’allergie soit très dérangeante, c’est bien connu. Mais quand elle réduit la visibilité du fait d’yeux larmoyants et gonflés, cela peut carrément devenir dangereux », prévient Touring. « Même la fraction de seconde où l’on est distrait par l’éternuement qui fait fermer les yeux, peut s’avérer dangereuse. Les conducteurs de véhicules sont plus sensibles que les gens qui sont assis à l’intérieur ou qui se baladent habituellement à l’ectérieur. Près des routes fort fréquentées, il y a toujours davantage de pollens dans l’air. Ils proviennent de la haute atmosphère et sont amenés avec force par les mouvements d’air. A cela s’ajoute les gaz d’échappement à particules finaes qui renforcent l’effet du rhume des foins chez certains allergiques. »

Touring donne une série de conseils, hors traitement médical, pour minimiser la gêne :

–          Gardez les fenêtres de la voiture fermées

–          Evitez les emplacements de parking à fortes concentrations de pollens, comme par exemple ceux situés sous certains arbres comme les bouleaux

–          Avant de démarrer : mettez la ventilation sur la position « circuit fermé »

–          Protégez les yeux, même en voiture, par des lunettes appropriées.

–          Passez régulièrement l’aspirateur à fond à l’intérieur de la voiture

–          A l’achat du véhicule, réclamez un filtre à pollen (souvent standard)

–          Un filtre combiné est adapté à plusieurs variétés différentes de pollens

–          Changez le filtre après 15.000 kilomètres

#Business Driver

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV TCO
Trending