Vous ne vous tromperez plus à la pompe…

Qui ne s’est jamais trompé de carburant à la pompe ? Manifestement, 81 % des Belges ! En tout cas, il ressort d’une enquête commanditée par le fournisseur en carburant Q8 Petroleum Belgique que 9 % des Belges se sont déjà trompés.essence-ou-diesel

Quel carburant dois-je mettre ?

Dans le plupart des cas, ces erreurs de manipulation sont à mettre à l’actif de la distraction (69 %) ou de la fatigue (10 %). Six personnes sur cent se tompent à l’étranger. Compréhensible aussi ! Par contre, plus inquiétant : 7 % des Belges déclarent qu’ils ne savaient pas quel carburant utiliser pour leur voiture. « Ce n’est pas une surprise : l’automobiliste d’aujourd’hui roule plus souvent avec une voiture qui n’est pas la sienne. Prendre du carburant à l’étranger constitue également un risque, car les dénominations peuvent être différentes. Sans oublier le fait de rouler avec une voiture de location… », explique Katia Van Bouwel, Brand & Corporate Communications Expert Q8 Petroleum Belgique.

L’homme wallon…

Ce sont les hommes qui sont les plus suceptibles de commettre cette erreur (11 %), contre ‘seulement’ 6 % de femmes. Idem pour les conducteurs de plus de 55 ans : ils sont 13 % à s’être déjà trompé de carburant ! Des différences régionales sont également à noter : les conducteurs wallons (12 %) se trompent plus souvent que les Flamands (7 %) et les Bruxellois (6 %).

carbuUne solution européenne ?

Pour informer les automobilistes au préalable sur le choix du carburant et d’éviter tout risque d’erreur à la pompe à l’étranger, l’Union Européenne travaille actuellement à une labellisation uniforme des différents carburants, dans toutes les stations-service d’Europe. « C’est une initiative que nous ne pouvons qu’applaudir. Elle aidera les conducteurs à choisir le carburant correct pour leur voiture, qu’ils fassent le plein dans leur station habituelle ou à l’étranger », ajoute Katia Van Bouwel.

Comment éviter de faire le plein avec un mauvais carburant ?

Voici 5 conseils très pratiques aux conducteurs distraits :

  1. Vous devez faire le plein avec une voiture de remplacement ou de location ? Avant de sélectionner votre carburant à la pompe, consultez les informations qui figurent sur la trappe à carburant.
  2. Collez une étiquette sur le bouchon du réservoir. Ce sera un bon avertissement et un rappel utile à chaque plein.
  3. Avant de faire le plein, vérifiez la couleur du pistolet de la pompe : dans les stations-service belges, le diesel est presque toujours indiqué par des pistolets noirs présentant des étiquettes noires. Des pistolets verts avec des étiquettes vertes et des lettres blanches indiquent qu’il s’agit d’essence. Sans oublier les autocollants ronds sur la pompe (noirs pour le diesel et verts pour l’essence).
  4. Des difficultés avec les véhicules au diesel ? Placez un bouchon à réservoir spécial qui bloquera le pistolet à essence.
  5. Vous devez faire le plein à l’étranger ? Vérifiez au préalable le nom du carburant dont vous aurez besoin ou utilisez des applications….

Et si vous vous êtes trompé ?

  1. Ne démarrez pas la voiture et appelez immédiatement un service de dépannage qui procédera à la vidange de votre réservoir.
  2. Arrêtez dès que vous constatez votre faute, et n’ajoutez pas de carburant correct. Ici aussi, appelez un service de dépannage pour vider votre réservoir.
  3. Si vous vous rendez compte de votre erreur une fois en route, arrêtez immédiatement de rouler, garez-vous dans un endroit sûr et appelez immédiatement un service de dépannage.
Tags: Auto