Vous octroyez 3,6/10 à l’allocation de mobilité (cash for car)

Voilà dix jours que la loi introduisant l’allocation de mobilité (cash for car) a été publiée au moniteur. Le budget mobilité est encore en discussions au sein du gouvernement.

Mais vous, que choisiriez-vous ? La plateforme BusinessDrivers.be a mené une enquête auprès des conducteurs de voiture de société. Quelque 473 personnes ont pris la peine d’y répondre. Voici les grandes conclusions de l’enquête en sept points. Autant vous prévenir tout de suite : les solutions apportées ou encore en réflexion relèvent de la peste et du choléra…

1. Touche pas à ma voiture !

Ce n’est une surprise pour personne : plus de sept conducteurs sur dix n’envisagent absolument pas de se séparer de leur voiture de société. 17% des conducteurs envisagent quand même de l’utiliser moins intensivement.

2. Le cash-for-car, très peu pour moi

Plus de 80% des conducteurs d’une voiture de société sont allergiques à la notion d’allocation de mobilité. Une personne sur dix y réfléchit. Et seulement 8,5% affirment être en phase avec l’idée du cash-for-car.

3. Une voiture coûte que coûte !

Qu’ils soient favorables ou pas à l’allocation de mobilité, les participants ont bien voulu jouer le jeu : que feraient-il de la contrepartie financière reçue en échange de leur voiture ?

Dans quasiment 70% des cas, ils achèteraient une autre voiture (d’occasion pour 32%, neuve pour 20%, en private lease pour 17%). Ils sont 10 fois moins à envisager d’autres modes de transport dans le cas d’une indemnité. Seuls 3,5 % se serviraient de cet argent pour augmenter leur pouvoir d’achat. Faites le compte : il reste quelque 20% d’indécis ou, surtout, de gens qui n’arrivent vraiment pas à se projeter dans cette solution.

4. Pas trop en faveur du budget mobilité non plus

Le résultat n’est pas aussi dur que pour l’allocation de mobilité. Il n’est pas pour autant brillant : deux tiers des participants à notre enquête ne veulent pas du budget mobilité. Ils sont 17% à y être favorables pour eux-mêmes et 17% à y réfléchir.

5. Voiture + budget mobilité

Favorables ou non au budget mobilité, quel comportement nos sondés adopteraient-ils s’ils devaient y passer.

Le résultat est sans appel : deux personnes sur trois environ combineraient une voiture plus petite à un autre mode de transport (vélo/marche dans 44% des cas et transports en commun dans 20% des cas). En fait, seuls 5% reverraient plus profondément leurs habitudes pour adopter le vélo, la marche et/ou les transports publics.

Ils sont surtout nombreux (près de 24%) à ne pas pouvoir se projeter, reprochant bien souvent la faiblesse du service du côté des transports en commun.

6. Allocation de mobilité : 3,6/10

C’est la moyenne attribuée par les participants à notre enquête à l’allocation de mobilité (cash-for-car). C’est une note particulièrement dure pour le projet que le gouvernement a presque fait passer en force récemment.

Les 8,5 % qui envisagent l’allocation de mobilité pour eux-mêmes donnent une très belle note de 7,4/10. Ceux qui y réfléchissent (10%) attribuent 6,8 au cash-for-car.

7. Budget mobilité : 5,3/10

Les conducteurs sont (un peu) moins critiques envers le budget mobilité qu’à l’égard de l’allocation de mobilité. Mais avec juste la moyenne, il n’y a pas de quoi crier victoire ! Cette mesure a toutefois encore l’espoir de recevoir davantage l’assentiment des navetteurs. Simplement parce que cette mesure n’a rien de définitif.

Vous l’avez lu par ailleurs : 17% des participants à notre enquête envisagent de se tourner vers un budget mobilité. Ceux-ci octroient une note de 8,1/10 à ce projet. Pour ceux qui réfléchissent encore (17% également), la note est de 7,2/10.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !