Wim Rommel (Mercedes-Benz) devient le patron de Lexus Belux

Wim Rommel LexusFin mai, Wim Rommel (46 ans) quittera Mercedes-Benz Belux pour endosser la fonction de directeur de Lexus en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg. « Je suis particulièrement content à l’idée d’aborder ce nouveau défi », commente Wim Rommel. « Lexus est une marque premium à haut potentiel. J’espère pouvoir tout mettre en oeuvre avec les différentes équipes pour l’exploiter encore davantage à l’avenir. Lexus est une marque qui existe depuis plus de 25 ans et qui s’appuie sur une longue tradition hybride, dont je suis convaincu qu’il s’agit de la technologie de demain. En outre, l’écart entre le prix du diesel et celui de l’essence s’amenuisant petit à petit, de plus en plus d’entreprises ouvrent leur car policy à l’essence, certainement en Flandre qui a récemment mis en place une TMC verte. Lexus a donc toutes les cartes en main pour grapiller des parts de marché. »

Wim Rommel a passé les 17 dernières années de sa carrière chez Mercedes-Benz Belux. « J’ai adoré toutes ces années passées au service de Mercedes-Benz et de smart. Je regarde avec fierté le travail que nous avons accompli, avec toute l’équipe, pour faire de la toute petite cellule fleet un véritable fleuron dans le marché. La direction nous a laissé la liberté de créer cette cellule performante que Gauthier Helleputte a repris en main voilà quatre ans. » Car, il y a précisément quatre ans, après avoir été élu FLEET Manager of the Year, Wim décidait de relever un autre défi au sein de Daimler, celui de Sales Manager Trucks chez Mercedes-Benz. « J’y ai appris un nouveau métier très technique, pas facile, mais enrichissant à tout point de vue, dont en termes de technique de négociation. »

Wim Rommel a toujours été un fervent défenseur du travail collectif. Ce qu’il tient encore à marquer en guise de conclusion : « Je tiens à remercier tous mes collègues de Mercedes-Benz Belux pour les excellentes collaborations et relations tissées au fil des années. Ce fut un réel plaisir de faire un bout de chemin avec eux. Et je ne doute pas que le temps me donnera l’occasion de créer les mêmes liens avec les équipes de Lexus. Un résultat n’est jamais obtenu seul. »

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !