Et si on se faisait ravitailler en carburant à domicile ?

Selon des chiffres de la Fédération Pétrolière Belge (FPB), la Belgique comptait, au 1er janvier 2015, 3.178 stations-service, contre 5.263 stations au 1er janvier 1998. Avec les années, les possibilités de faire le plein diminuent. Voilà qui engendre des détours plus importants (et donc une perte de temps et une consommation de carburant inutiles) pour effectuer les ravitaillements. Et la tendance à la diminution du nombre de pompes à essence est général en Europe.

Pourquoi, dès lors, ne pas se tourner vers des services de livraison de carburant à domicile (ou sur le lieu de travail ou de rendez-vous) ? En Belgique, à notre connaissance, aucune initiative de ce genre n’existe encore. Mais chez nos voisins, ce type de services existe…

Shell TapUp (Pays-Bas)

Ainsi, aux Pays-Bas, Shell a lancé un projet pilote dans quatre quartiers de Rotterdam. Le nom de ce projet : Shell TapUp.

A l’aide d’une application, les clients peuvent commander de l’Euro 95 et du diesel. Ils peuvent même spécifier à quel endroit et à quelle heure il doit être livré.

Le client ne doit même pas être présent au moment du remplissage, pour autant que l’équipe de Shell TapUp puisse ouvrir la trappe à carburant. Le paiement se déroule après coup (de manière sécurisée) par domiciliation ou carte de crédit.

Le prix du carburant équivaut à peu près à celui des stations de la région. Le service engendre cependant un coût supplémentaire de 3,95 euros.

Pour ce faire, Shell a développé un véhicule compact et électrique capable d’embarquer une quantité de carburant suffisante pour faire le plein d’une dizaine de voitures.

Pomp (France)

Face à la diminution du nombre de stations-essence en France (41 500 en 1980 pour seulement 11 356 en 2014), la start-up française Pomp a décidé de fournir un service similaire à celui de Shell, tant aux flottes d’entreprises qu’aux particuliers. Ici, le prix du carburant est le même que celui affiché à la pompe ET aucun frais supplémentaire n’est porté en compte.

Pomp se déplace avec une cuve de 1.000 litres, soit l’équivalent d’environ 20 pleins.

Pour l’instant, le service de Pomp n’est disponible qu’en région parisienne. Mais si le concept se développe bien, Pomp ambitionne d’étendre ses activités dans toute la France et toute l’Europe.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !