Le nombre de kilomètres parcourus en 2020 a diminué de…

Les données de Car-Pass montrent que chaque Belge a parcouru en moyenne 4.264 km de moins en voiture l’année dernière. C’est une baisse de près de 25 %. Le confinement, l’interdiction de voyager et le télétravail ont eu un impact significatif sur la mobilité automobile.

Il est également frappant de constater que plus le véhicule est récent, plus la baisse du nombre de kilomètres parcourus est importante. Pour les véhicules utilitaires légers, la baisse est nettement moins marquée (8,6%).

Résultats

Chaque mois, l’asbl Car-Pass traite plus d’un million de relevés de compteurs kilométriques de l’ensemble du parc automobile belge. Cela a permis à l’association d’analyser le comportement de mobilité des Belges et d’examiner comment la crise Covi-19 a affecté le nombre de voitures-kilomètres. La conclusion principale ne devrait pas nous surprendre. Les chiffres de décembre 2020 montrent que la voiture moyenne avait parcouru 13.965 km l’année dernière, soit 4.246 km de moins qu’en 2019. Le graphique ci-dessous montre l’évolution mois par mois

Durant les trois premiers mois de l’année, le kilométrage annuel moyen ne diffère guère de celui de 2019.

« Lorsque l’activité reprend en mai, nous constatons immédiatement l’effet du confinement. Les véhicules qui passent alors dans les ateliers (par exemple pour le montage des pneus d’été) ont parcouru en moyenne 2 205 km de moins par an qu’en mai 2019. Cette moyenne annuelle continue à diminuer progressivement mois après mois. En décembre, nous constatons à nouveau un déclin plus marqué, qui a sans doute été causé par le deuxième confinement (partiel) en novembre. Une voiture a parcouru en moyenne 13.965 km en 2020, soit une diminution de 4.246 km par rapport à 2019. On peut également conclure que plus de la moitié de cette baisse est due au confinement du printemps« , dit Michel Peelman, Administrateur Délégué de Car-Pass.

Pour les véhicules utilitaires légers, la diminution de 1.775 km est nettement moins prononcée. En 2020, ils ont parcouru en moyenne18.784 km (-8,6 %).

Classification en fonction de la norme de pollution

Si nous classons les véhicules en fonction de la norme de pollution à laquelle ils répondent, une image intéressante se dégage. Il n’est pas surprenant de constater que plus le véhicule est jeune, plus il est utilisé. Un véhicule Euro 6 (immatriculé à partir de 2015) parcourt deux fois plus de kilomètres par an qu’un véhicule Euro 3 (immatriculé entre 2001 et 2005). Mais plus le véhicule est jeune, plus la baisse du kilométrage due à la crise du coronavirus est importante, comme le montre clairement le graphique.

Alors qu’une Euro 6 couvrait encore 23.599 km en moyenne par an en 2019, en 2020, ce chiffre n’était que de 17.957. Une différence de 5.642 km. Pour une Euro 3, la moyenne est passée de 10.915 à 8.651 km (-2.264 km). On constate que le graphique des Euro 5 et 6 continue de baisser au second semestre, tandis que celui des anciennes Euro 3 et 4 reste stable. Cela semble être l’effet du télétravail. Les télétravailleurs ont souvent une (jeune) voiture de société à leur disposition.

#Auto #Mobility

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV TCO
Trending