Lead by example !

Philippe Quatennens

Qu’il s’agisse du climat ou de la mobilité, à peu près tout ce que je lis ou vois à ce propos va dans le même sens : le catastrophisme. Je suis le dernier à nier que nous sommes confrontés à des défis majeurs dans ces deux domaines. Mais il y a aussi beaucoup de nouvelles positives à signaler. Seulement, elles ne font jamais la une des journaux ou les principaux points de l’actualité.

En matière de réduction des émissions de CO2, qui peut présenter le meilleur bulletin ? C’est tout de même l’industrie automobile ! Réduction drastique des émissions de CO2 des moteurs à combustion, conversion massive aux voitures électriques… et, récemment, il a été rapporté dans tous les journaux que les diesels les plus modernes peuvent même purifier l’air. Chaque fois qu’un ‘spécialiste de la mobilité’ reçoit une tribune pour démolir la voiture, j’en ai des remontées d’acide spontanées. Tout simplement parce que la vérité est mise à mal. Il y a aussi des nouvelles positives. Parlez-en, bon sang !

Mobilité : le marché des vélos électriques a progressé de 80 % au premier semestre de cette année. Et avec les trottinettes électriques partagées, les vélos et les voitures électriques dans les villes, la micromobilité aussi connaît un essor rapide. Les gens changent bel et bien leur façon de se déplacer. Faites-en donc un article chouette et positif.

Ce qui reste le plus souvent sous le radar, ce sont les efforts déployés par de nombreuses sociétés dans le cadre de l’entreprenariat durable pour réduire leur empreinte écologique et améliorer la mobilité de leurs salariés : multimodalité, travail flexible, flotte de véhicules verts, …. Ces pionniers n’ont pas attendu une législation telle qu’un budget de mobilité. Ils ont développé leurs propres initiatives au niveau de l’entreprise il y a déjà des années. Lead by example est leur devise.

Pouvons-nous attendre la même chose de politiciens qui disposent de milliards pour s’attaquer aux deux problèmes ? Ce serait quand même normal, non ? Mais qu’est-ce qu’on voit ? Une guerre de positions entre autorités sur les nouvelles formes de fiscalité automobile. Tarification au kilomètre, péage urbain, vignette routière ? Faites votre choix ! Et tout cela dans un pays qui est un nain en termes de superficie en Europe.

Élaborer une fois pour toutes une vision unique de la mobilité et du climat qui donnera aux entreprises et aux automobilistes des certitudes quant aux années à venir n’est tout de même pas trop demander. Les nombreuses initiatives positives qui sont déjà en cours s’en trouveraient renforcées dans une très large mesure.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Tags: Mobility