Bruxelles Mobilité démarre une campagne d’information sur le passage à la Ville 30

Bruxelles Mobilité démarre ce 1er décembre la campagne d’information sur le passage à la Ville 30 en Région bruxelloise. L’objectif ? Bien informer les Bruxellois et navetteurs des aspects pratiques de ce passage généralisé au 30 km/h, excepté sur les grands axes.

Dès le 1er janvier 2021, le 30 km/h sera généralisé dans les rues de la capitale. Certains axes structurants sont les exceptions à la Ville 30, avec une vitesse limitée et indiquée spécifiquement à 50 ou 70 km/h. Dans les zones de rencontres, la vitesse autorisée est de 20 km/h.

3 points : les infrastructures, le contrôle et l’information du public

Elke Van den Brandt, Ministre de la Mobilité et de la Sécurité routière : « Pour une ville apaisée et plus sûre, le 30 km/h deviendra ce 1er janvier la norme à Bruxelles. Pour assurer le respect de cette norme, on travaille sur 3 points : les infrastructures, le contrôle et l’information du public. C’est pourquoi nous déployons une grosse campagne d’information ce mois de décembre, une campagne qui tourne autour de ce chiffre « 30 » et touchera tout le monde à Bruxelles. Vous doutez de la vitesse à laquelle vous pouvez roulez ? La règle, c’est 30, sauf indication contraire. »

75 % ne connait pas la date exacte d’entrée en vigueur de la mesure

En octobre 2020, Bruxelles Mobilité a chargé le bureau de recherche Wide de mener une enquête auprès de 500 habitants et 300 navetteurs sur leur connaissance de la zone des 30 km/h sur le territoire bruxellois.

Aujourd’hui, moins de la moitié des Bruxellois (47%) et des navetteurs (40%) se déclarent bien informés par rapport à ce changement majeur. 18% des Bruxellois et 13% des navetteurs ne sont pas au courant que les axes structurants resteront à 50 ou 70 km/h et plus de 75 % des personnes interrogées ne connaissent pas la date exacte d’entrée en vigueur de la mesure.

L’enjeu est donc aujourd’hui de communiquer largement. Bruxelles Mobilité lance ce 1er décembre une campagne de communication importante avec de l’affichage partout dans l’espace public bruxellois. Tous les Bruxellois recevront dans leur boîte aux lettres un document explicatif clair et complet. Le visuel de la compagne et des spots de sensibilisation seront également diffusés au niveau national.

Un site didactique

Un site didactique est à disposition du grand public sur www.ville30.brussels : on y retrouve toutes les réponses aux questions fréquemment posées, des infographies, les cartes détaillées pour savoir quels axes font exception au 30km/h généralisé.

Inge Paemen, porte-parole de Bruxelles Mobilité : « L’enjeu est également de toucher des publics-cibles qui consomment peu la presse et les media généralistes, nous mettons donc en place une stratégie spécifique notamment via les réseaux sociaux et déclinons le message en plus de 10 langues ».

#Auto #Mobility

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Trending