Coûts de recharge : l’approche holistique de eevee

Le suivi de la consommation d’une flotte de véhicules électriques (VE) représente un plus grand défi pour les gestionnaires de flotte que pour des véhicules avec des moteurs à combustion. Car contrairement à ces derniers, un VE peut être rechargé à la maison, au travail ou dans un lieu public. Des prix différents et aussi des pistes administratives différentes qui rendent le calcul du TCO difficile. La start-up belge EEVEE Mobility a mis au point une solution logicielle dans laquelle les données du véhicule sont centrales. Ils parlent d’une approche holistique. Une sorte de vue d’ensemble selon laquelle vous cartographiez tous les coûts de facturation sans solution hardware.

Le PDG d’EEVEE Mobility Steffen Brans s’est inspiré de sa propre expérience de conduite électrique. Il a acheté une Tesla il y a quelques années, mais il s’est vite rendu compte qu’il n’était pas facile d’avoir une vue d’ensemble des coûts de recharge : « Même si vous rechargez principalement à la maison ou au travail, il y a toujours des moments sporadiques où vous vous branchez sur le réseau public. Vous perdez alors votre vue d’ensemble.

Il existe des solutions sur le marché avec des bornes intelligentes, des compteurs intelligents et des câbles qui vous permettent de suivre la consommation. Cependant, cela a un coût. Non seulement au moment de l’installation, mais aussi chaque mois. Et même dans ce cas, vous n’avez aucune idée du coût des recharges publiques. L’infrastructure de recharge installée au domicile des employés est également très complexe. Que se passe-t-il si, par exemple, ils déménagent ou quittent l’entreprise ? »

Utiliser les données de la voiture

« Cela nous a fait réfléchir », poursuit Steffen Brans, « et nous sommes rapidement arrivés à la conclusion que toutes les données de recharge sont disponibles dans les voitures électriques elles-mêmes. »

« Cela nous a fait réfléchir », poursuit Steffen Brans, « et nous sommes rapidement arrivés à la conclusion que toutes les données de recharge sont disponibles dans les voitures électriques elles-mêmes. »

Via une app

EEVEE Mobility a commencé ses tests courant de l’été 2019 avec une flotte d’environ 50 voitures Tesla. Sur la base des résultats de ces tests, une application a été développée et lancée fin 2020 (recherchez EEVEE dans Google Play et Apple App Store). L’application comporte trois onglets principaux : historique, profil de charge et rapports. L’historique contient les statistiques de votre VE par date et par lieu. Le profil de chargement contient vos statistiques personnelles. Grâce aux rapports, vous pouvez consulter l’aperçu des coûts de facturation par emplacement. Les coûts de consommation de la voiture peuvent être envoyés directement au service comptable.

Steffen Brans : « Actuellement, nous en sommes à 56.000 téléchargements et 6.000 utilisateurs actifs. L’application a été développée à l’origine pour les conducteurs de Tesla, mais nous avons depuis passé des accords avec Daimler, BMW, Stellantis et nous travaillons constamment à l’étendre à d’autres constructeurs. »

Trois piliers

EEVEE Mobility travaille selon une stratégie reposant sur trois piliers. Le premier : l’application pour les conducteurs. Le deuxième pilier : la plateforme pour les gestionnaires de flotte. Celle-ci leur donne un aperçu de la recharge lié au TCO, mais aussi des options telles que le suivi du comportement de conduite (éco-impact). Le troisième pilier s’adresse aux opérateurs de transport et aux fournisseurs d’électricité, qui ont un aperçu des flux d’énergie.

EEVEE Mobility a adopté une stratégie de mise sur le marché B2C2B qui consiste à promouvoir l’application autant que possible auprès des conducteurs, puis auprès des entreprises. L’application elle-même est gratuite, les entreprises qui utilisent la plateforme paient un montant fixe de 7 euros par véhicule et par mois.

EEVEE Mobility est très ambitieuse pour l’avenir. « Notre ambition est de faire monter à bord d’EEVEE Mobility un conducteur de VE sur cinq en Belgique d’ici 2025. Mais nous regardons également au-delà des frontières nationales. Parce que l’application est également téléchargée au niveau international. Nous savons, par exemple, que de nombreux conducteurs de VE américains se voient demander par leur employeur de télécharger l’application afin de pouvoir faire des rapports. Mais après la Belgique, nous considérons l’UE comme notre prochaine grande cible », conclut Steffen Brans.

#Fleet Management

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV TCO
Trending