Kris Verleye (Jaguar Land Rover) : « Le secteur fleet a toujours trouvé des solutions. En 2020 aussi… »

Officiellement responsable des ventes fleet Benelux pour les deux marques depuis peu, Kris Verleye convoite un troisième titre de FLEET Manager of the Year. Pour lui, le marché s’est toujours adapté et continuera à le faire. Il est donc plutôt serein à la veille de 2020…

Selon vous, quel sera l’impact de la nouvelle taxation de 2020 sur le marché fleet ?

On peut sans aucun doute s’attendre à un certain impact. Mais par expérience, je suis devenu un peu plus modéré dans mes réactions. On peut crier sur les toits que ce n’est pas bon et qu’il aurait fallu faire autrement mais, en fait, je pense qu’on peut s’attendre à une bonne année. Bien sûr, cela ne dépend pas que de la fiscalité mais aussi des produits que vous pouvez proposer. Par exemple, je vois des avantages dans le fait qu’il n’y ait plus de limites dures en termes de déductibilité fiscale mais une formule par gradation par gramme de CO2.

Dans le passé, vous pouviez être fiscalement sanctionné avec un modèle parce que vous tombiez dans une catégorie supérieure pour 1 gramme. En tant que secteur fleet, nous avons toujours trouvé une solution par le passé. Lorsque le gouvernement Di Rupo a introduit l’avantage toute nature, nous pensions que nous étions morts et enterrés. Dans l’ensemble, cela s’est bien passé et ce sera encore le cas maintenant.

Vous considérez-vous plutôt comme Fleet Manager ou Mobility Manager ?

Nous travaillons pour un constructeur automobile, n’est-ce pas ? De ce point de vue, je dirais : fleet manager. Notre métier est de vendre des voitures aux entreprises. D’un autre côté, cela fait 18 fois que je suis là et on ne peut nier que le paysage a changé au fil des ans. Dans le cas de certains clients, cette notion de ‘Je veux posséder une voiture’ est moins présente. Mais, en fait, c’était aussi déjà le cas lors que le leasing s’est développé.

Aujourd’hui, l’état d’esprit de certains clients a changé : pour mes besoins de transport actuels, je veux un véhicule spécifique, mais à une autre occasion il se peut que ce soit un véhicule différent. Les choses évoluent et il faut réfléchir davantage en termes de mobilité… mais, en substance, nous restons les représentants des constructeurs automobiles. Ceci dit, même ainsi, des solutions de mobilité peuvent être proposées.

InMotion, qui est notre société de mobilité interne, en est un exemple. Nous y examinons comment nous pouvons proposer des flottes de location court terme ou moyen terme via le concessionnaire afin de répondre aux besoins de mobilité de nos clients. Par exemple, vous pouvez ainsi louer une F-Type le week-end s’il fait beau et un Velar quand vous partez en vacances de neige. On y travaille donc bel et bien. La mobilité figure parmi nos priorités.

Les particuliers tournent le dos au diesel. Qu’en est-il des flottes ?

Dans le Belux, je vois encore beaucoup de diesels dans les flottes. La situation est différente aux Pays-Bas où plus de VE que de diesels ont déjà été immatriculés cette année. Mais c’est lié à la fiscalité et à l’infrastructure. Les Pays-Bas disposent de beaucoup plus de bornes de recharge que la Belgique. Le diesel reste la solution idéale pour les gros rouleurs. Personnellement, je roule très calmement et je fais beaucoup de kilomètres. Ma consommation est de 6,2 l/100 km avec ce Velar. La solution idéale pour moi. Par contre, l’essence conviendra peut-être mieux à quelqu’un d’autre. Nous constatons effectivement une transition vers l’essence, mais surtout chez les particuliers et les PME. Côté fleet, la majeure partie des clients continuent à rouler au diesel.

Vous roulez maintenant en Range Rover Velar, quel sera votre prochain véhicule de société ?

Je change très fréquemment, tous les trois ou quatre mois. Le prochain sera probablement une Jaguar I-Pace. En tant qu’avaleuse de kilomètres, l’autonomie électrique m’angoissait. Mais je vois beaucoup de collègues qui conduisent déjà un I-Pace et qui sont particulièrement satisfaits de leur choix. Aussi, je tiens absolument à voir si ce véhicule convient aussi pour le grand nombre de kilomètres que je parcours. Mais je suis pleinement confiante. Tout ira bien. Il suffit de planifier un peu plus.

Les voitures autonomes : une bonne idée ou la fin du plaisir au volant ?

Pour les déplacements maison-travail avec beaucoup d’embouteillages cela peut s’avérer intéressant parce que cela vous permet de consacrer votre temps à autre chose qu’à simplement rouler pare-chocs contre pare-chocs. D’un autre côté, j’espère qu’à l’avenir aussi nous pourrons encore prendre du plaisir au volant. Donc, que nous exploiterons les fonctions autonomes quand nous le jugeons nécessaire tout en ayant encore la possibilité de conduire nous-mêmes quand nous en avons envie.

#Fleet Management

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Selected FLEET Dealers

Cette liste ne comprend que les clients de FLEET Dealers. Si vous souhaitez également être repris dans cette liste, veuillez contacter Patrick Quatennens (patrick.quatennens@effectivemedia.be / 0478 22 23 33) ou Chloé Vanden Wyngaerdt (chloe.vandenwyngaerdt@effectivemedia.be / 0472 80 26 25)

Jaguar – Land Rover Wavre 1300 Wavre
Jaguar – Land Rover Mechelen 2800 Mechelen
Spirletautomobiles 4671 Barchon

Selected FLEET Dealers

Cette liste ne comprend que les clients de FLEET Dealers. Si vous souhaitez également être repris dans cette liste, veuillez contacter Patrick Quatennens (patrick.quatennens@effectivemedia.be / 0478 22 23 33) ou Chloé Vanden Wyngaerdt (chloe.vandenwyngaerdt@effectivemedia.be / 0472 80 26 25)

FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV TCO
Trending