Leasing pour particulier et prêt auto : quelles sont les principales différences ?

Si vous envisagez d’acheter une nouvelle voiture, de nombreuses options de financement s’offrent à vous. Par exemple, vous pouvez choisir de financer intégralement votre véhicule à l’aide de vos propres économies. Si vous préférez ne pas utiliser vos économies, vous pouvez financer l’achat avec un prêt auto ou un contrat de location privée (private lease). La dernière option est un concept relativement nouveau, mais ce mode de financement est devenu beaucoup plus populaire auprès des Belges ces derniers mois. Mais comment fonctionne donc un leasing privé exactement ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Et quelles sont les principales différences avec un prêt voiture ?

Private lease

Le concept s’appliquant à un leasing privé est identique à celui d’un leasing pour entreprise. Vous recevez une voiture pour une durée convenue dans le cadre d’un contrat de location pour lequel vous payez un montant mensuel fixe. C’est aussi l’une des plus grandes différences avec le prêt voiture classique. Une personne qui opte pour un prêt possède immédiatement la voiture. En choisissant une société de location, où la plupart des formules de private lease ont une durée de 2 ou 4 ans, vous louez en réalité une voiture appartenant à la société de location. Les conditions du contrat de location privée varient d’une entreprise à l’autre. En général, en plus de l’utilisation de la voiture, la plupart de ces sociétés couvrent également pour vous les éventuels coûts supplémentaires tels que: l’assurance, la taxe de mise en circulation, la taxe de circulation, l’entretien du véhicule (pneus, réparations, etc.), l’assistance juridique, l’assistance en cas de panne et même une voiture de remplacement en cas de besoin.

Un contrat de leasing privé peut donc être comparé à un contrat de location à long terme dans lequel tous les coûts possibles sont couverts. Par conséquent, si vous avez certains doutes qui persistent quant à votre décision d’achat de votre voiture par le biais d’un leasing privé ou d’un crédit auto, il est toujours utile de comparer le prix du loyer mensuel, avec le prix de la voiture et ses coûts associés.

Leasing privé vs. prêt classique

Les sociétés de leasing collaborent parfois avec des chaînes de magasins pour atteindre un public plus large pour leur formule de private lease.

L’avantage du private lease, c’est que vous savez exactement ce que vous allez payer par mois. Vous n’avez pas à vous soucier des coûts supplémentaires tels que l’entretien, les éraflures dues au vandalisme ou le remplacement éventuel d’une voiture (ce qui est généralement nécessaire si vous avez contracté un emprunt traditionnel).

Remarque: tous les coûts possibles sont inclus dans le prix de location, à l’exception des frais de carburant.
Par ailleurs, dans le cadre d’un leasing, vous n’avez pas à payer d’acompte et aucun solde résiduel ne vous est demandé. En revanche, le propriétaire de la voiture n’obtiendra jamais le titre de propriété sur la voiture. La société de location ou le constructeur automobile en demeure le réel propriétaire. De plus, vous n’avez pas à vous soucier de la dépréciation de votre véhicule. Quiconque achète une voiture avec un prêt auto voit la valeur de sa voiture diminuer d’année en année, problème inexistant avec une voiture de location car vous n’envisagez pas de la revendre. Un autre avantage du private lease, c’est l’empreinte écologique. En effet, comme vous changez de voiture plus souvent (durée de 2 ou 4 ans), vous pouvez toujours faire la demande d’un véhicule plus respectueux de l’environnement.

Contrairement à un prêt traditionnel et comme c’est mentionné plus haut dans l’article, avec un leasing privé, vous ne serez jamais propriétaire de la voiture. Vendre votre voiture sur le marché d’occasion après expiration du contrat n’est donc pas une option. Vous ne pouvez pas non plus résilier le contrat de manière prématurée, car c’est généralement un engagement financier à long terme. Quiconque souhaite résilier le contrat doit verser une indemnité de résiliation à l’entreprise en charge de la location. Cette indemnité est calculée en fonction de la durée restante de votre contrat et dépend de la taille de votre voiture. Si vous avez une voiture que vous financez par le biais d’un prêt ou de votre propre épargne, vous avez la liberté de la vendre à tout moment.

Enfin, en tant qu’utilisateur d’un leasing pour particulier, vous devez indiquer au début de votre contrat de location le nombre de kilomètres que vous parcourez sur une base annuelle. Cette estimation est utilisée à titre indicatif pour calculer le loyer mensuel. Si vous parcourez plus de kilomètres sur une base annuelle, la valeur résiduelle de la voiture diminue, ce qui entraînera une augmentation du prix de location. Le kilométrage de la voiture est enregistré une fois par an et ensuite comparé au prix mensuel.

Savoir quelle option choisir peut donc dépendre de plusieurs facteurs, que vous ne contrôlez pas toujours, tels que la maintenance ou le nombre de kilomètres (souvent difficiles à prévoir). Il est donc bon de regarder votre situation personnelle et vos préférences, ainsi que de calculer sur une base mensuelle laquelle des deux options vous reviendrait le moins cher pour pouvoir profiter au maximum des avantages de chacune. Envisagez-vous d’acheter une voiture vous-même et de la financer avec un prêt auto ? N’hésitez pas à utiliser l’outil de simulation de prêt voiture pour comparer toutes les banques du marché belge et choisir la formule correspondant le plus à votre situation.

Besoin d’un aperçu le plus complet des offres en vigueur ? Cliquez ici !

Ce texte nous a été fourni par TopCompare

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !