Olympus : la mobilité dans la paume de votre main

Aujourd’hui encore, les entreprises désirant aider et encourager leurs travailleurs à adopter une mobilité multimodale se retrouvent confrontées à un dédale administratif. Olympus propose une solution globale qui se défait de cette complexité et permet de disposer d’une app simple et conviviale ainsi que d’une carte Mobib.

Olympus est une plate-forme B2B qui compile l’offre et la demande en matière de mobilité, et permet ainsi de constituer des solutions globales de mobilité grâce à une application mobile et à la carte Mobib d’Olympus.

Cette entreprise trouve ses racines dans la SNCB. Son Managing Director, Koen Van de Putte, y a en effet exercé durant 20 ans diverses fonctions au sein de la direction. Tout a commencé avec un projet pilote en 2011 pour des véhicules électriques. Ce projet reposait sur trois piliers : les infrastructures de rechargement, les véhicules électriques et une plate-forme logicielle. Sur la base de ce projet fut développée une application mobile. Celle-ci permettait d’acheter des billets pour les transports en commun, mais aussi de payer le stationnement sur les parkings de la SNCB, ou de réserver une voiture partagée de Cambio ou un BlueBike. Un accès unique à toute une panoplie de modes de transport.

« Nous avons directement vu que notre produit intéressait les sociétés de leasing », explique Koen Van de Putte. « Ces sociétés sont confrontées à des questions émanant de leurs clients, qui dépassent le cadre de leur activité principale. Par exemple, de jeunes actifs qui habitent en ville et ne sont pas demandeurs d’un véhicule de société. Ou des travailleurs qui désirent combiner voiture de société et d’autres formes de mobilité. Il existe clairement un besoin sur le marché et nous y répondons avec notre solution. Nous n’agissons pas de manière directe, mais bien comme un intermédiaire pour les fournisseurs de services de mobilité. Et nous voyons clairement aujourd’hui que toutes les sociétés de leasing évoluent dans cette direction. »

App et carte Mobib

Olympus propose tout d’abord la carte Mobib, une carte à puce sans contact destinée aux transports en commun. Cette carte intègre déjà les abonnements pour la SNCB, la STIB et le TEC. Et ce sera aussi bientôt le cas pour De Lijn. Mais l’élément le plus important, c’est l’application mobile, qui permet à l’utilisateur de gérer intégralement sa mobilité via son smartphone.

Koen Van de Putte : « Cette app permet à son utilisateur d’acheter très facilement des billets et tickets pour les transports en commun, de réserver une voiture partagée, de payer une place sur un parking de la SNCB, etc. L’utilisateur peut aussi à tout instant voir de quel budget il dispose encore. L’employeur ne doit plus non plus se soucier de toutes les tâches administratives puisqu’il reçoit une facture unique. »

L’une des premières réalisations d’Olympus a été la digitalisation de la carte Railease. Auparavant, cette carte peu pratique était en carton. Aujourd’hui, elle est intégrée à l’application mobile. Cette app permet aussi de bénéficier du tarif le plus avantageux. Et c’est le cas aussi pour les autres titres de transport numériques.

« La remise pour les familles nombreuses, le Go-Pass pour les jeunes de moins de 26 ans, etc. Tout cela est pris en compte pour le calcul. L’utilisateur se voit ainsi proposer la formule tarifaire la plus avantageuse pour lui. L’application compare aussi le coût de déplacement en voiture et propose la solution la plus intéressante en fonction du résultat. Si l’ensemble du système est assez complexe, nous simplifions au maximum son utilisation », poursuit Koen Van de Putte.

Une solution flexible

Fruit d’une association entre VAB, Cambio, Taxistop et la SNCB, Olympus a officiellement démarré son activité en septembre 2015. Avant de franchir le pas, la société voulait avoir la certitude qu’au moins trois sociétés de leasing étaient intéressées par la solution. Et c’est le cas, puisque KBC Autolease, Belfius Autolease, ALD Automotive et D’Ieteren Lease y font appel. Ces entreprises ont choisi de soutenir Olympus en utilisant la solution dans la formule qui s’intègre le mieux à leur stratégie.

« L’épine dorsale de notre produit est une plate-forme logicielle commune. Les sociétés de leasing ont la liberté d’adapter elles-mêmes l’application en fonction de leur corporate identity et de leur offre commerciale. Ainsi, le partenaire actuel en matière d’autopartage est Cambio. Mais si une société de leasing désire collaborer avec d’autres partenaires, c’est tout à fait possible. Cela vaut aussi pour tous les autres aspects des solutions de mobilité proposées. De nombreuses combinaisons sont possibles entre les transports en commun, la voiture de société, le vélo, l’autopartage, etc. Nous offrons aux sociétés de leasing la possibilité de personnaliser cette offre. Ces sociétés deviennent donc des fournisseurs de ‘mobilité en tant que service’, ce qui est totalement différent des cartes de paiement pour la mobilité. Aujourd’hui, que ce soit la société de leasing A ou B qui le propose, le produit est toujours le même avec ces cartes de paiement. Nous croyons beaucoup plus dans notre business model, qui est nettement plus flexible et sur mesure », détaille Koen Van de Putte.

Et qu’en est-il du budget de mobilité ?

La concrétisation du budget de mobilité par le gouvernement se fait toujours attendre. Est-il dès lors bien judicieux de lancer un tel produit sur le marché ?

Koen Van de Putte en est convaincu : « Naturellement. La demande est là et les entreprises veulent des solutions. Notre capacité à réduire à une seule facture toute cette fiscalité complexe des différents modes de transport est vraiment ce qu’attendent les entreprises. Et lorsque la législation sur le budget mobilité se concrétisera, nous pourrons aisément l’intégrer. »

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !