Que préférez-vous : une amende ou un arrêt de 45 minutes en cas d’excès de vitesse ?

En Estonie, les contrevenants locaux au code de la route risquent désormais non seulement une amende, mais aussi un ‘temps mort’ de 45 à 60 minutes. Une idée pour le nouveau gouvernement ?

Politie
©RCB

Tout comme notre pays, l’Estonie est confrontée à un nombre croissant de décès sur les routes. Dans la plupart des cas, une vitesse excessive semble en être la cause. C’est pourquoi la police de la circulation estonienne teste actuellement une nouvelle méthode consistant à infliger aux contrevenants une sanction sous la forme d’un ‘temps d’arrêt’ d’une durée de 45 à 60 minutes. Il n’y aura amende que si la vitesse dépasse de plus de 40 km/h la vitesse autorisée.

Moins d’amendes pour infraction au code de la route, plus de sécurité routière

Elari Kasemets, conseiller en innovation auprès de la police estonienne, indique que le projet pilote vise principalement à provoquer un changement durable du comportement des automobilistes. « L’expérience nous a appris que la discussion avec le policier verbalisant et la perte de temps que cela représente sont souvent perçues par le contrevenant comme ‘plus ennuyeuses’ que l’amende elle-même. » La question de savoir si le projet fera également l’objet d’un suivi en Belgique relève encore de la cafédomancie.

Source : fangio.be
Crédit photos : ©RCB

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Tags: Auto