Voici comment la France oblige les entreprises à se tourner vers des véhicules verts…

Les députés français ont récemment adopté les obligation d’achat de véhicules à faibles émissions de CO2 par les entreprises, les loueurs, les taxis et les flottes de VTC (voitures avec chauffeur). Que prévoit cette législation ?

Au 1er janvier 2022, les flottes d’entreprises, des loueurs et autres taxis devront avoir intégré au moins 10% de véhicules ne dépassant pas les 60 grammes d’émissions de CO2.

Ce taux augmentera avec le temps : 20% en 2024, 35% en 2027 et 50% en 2030.

Pour les utilitaires de moins de 3,5 tonnes, la première échéance a été fixée au 1er janvier 2022, soit un an après les voitures.

Voilà qui semble plus réaliste – et moins radical – que les propositiosn faites récemment par le CD&V et l’Open VLD chez nous…

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !