FLEET 84

Nous ouvrons ce numéro de FLEET par un sujet qui remontera sans aucun doute le moral du secteur. BNP Paribas Fortis va mettre en service, d’un seul coup, pas moins de 4.500 voitures de société, et ce chiffre pourrait  encore augmenter jusqu’à 7.500, voire davantage. Mais probablement encore plus important : ceci pourrait marquer le début d’une nouvelle tendance. Il s’agit en effet d’une « construction » combinant une petite diminution de salaire et une voiture de société, que l’on peut aisément qualifier d’innovante. Une seule société de leasing, DirectLease, pour ne pas la citer, propose aujourd’hui déjà une formule suivant parfaitement ce scénario.

Dans un autre temps fort de FLEET, nous donnons la parole aux CEO des marques premium. La colère par rapport à la nouvelle législation fiscale instaurée par le gouvernement Di Rupo n’est pas encore retombée. Dans le  segment de marché supérieur, le nouvel ATN engendre un véritable massacre, sinon comment décrire autrement une diminution des ventes de 50 % ? Du coup, l’Etat passe à côté de millions d’euros de revenus issus de la TMC et de la TVA. Di Rupo s’est lui-même tiré une balle dans le pied.

Et comme si ça ne suffisait pas, la Commission européenne rappelle à l’ordre le gouvernement belge car notre fiscalité liée aux voitures de société n’est pas suffisamment écologique et perturbe le libre marché. Je pense que « Di Rupo & co » réfléchiront désormais à deux fois avant de toucher une nouvelle fois aux voitures de société. Et pour couronner le tout, l’Europe nous demande aussi d’intervenir rapidement au niveau de la pression fiscale sur l’emploi. On ne peut enfoncer porte plus grande ouverte. C’est le serpent qui se mange la queue. La pression fiscale sur l’emploi est en effet trop importante en Belgique, raison pour laquelle la voiture de société y est si populaire. Et au vu de l’exemple que je citais au début, cette popularité ne fait que croître. Il ne reste plus qu’à espérer que l’Europe ne nous mettra pas trop sur la sellette …

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !