Nouveau défi pour Joris Spigt

Qui dit Joris Spigt pense immédiatement à Audi. Pourtant, Joris Spigt quittera la marque au 1er octobre pour relever un défi d’un tout autre genre au sein de la maison D’Ieteren.

Voilà plus de 20 ans que Joris Spigt a intégré D’Ieteren.

Après y avoir occupé plusieurs fonctions essentiellement dans la vente, il se marie avec la marque Audi en 2008.

D’abord en tant que District Manager, ensuite comme Fleet Manager de mars 2011 à mars 2015. Quelques semaines après avoir été élu FLEET Manager of the Year (20e du nom !), il quittait donc cette fonction pour prendre la tête des ventes et des opérations réseau.

Aujourd’hui, Joris vit ses derniers jours en tant que « Audiman » où il officie en tant que Network & Business Operations Manager, pour relever un tout nouveau défi au sein de D’Ieteren.

L’après-vente

Au 1er octobre 2019, Joris Spigt y endossera la fonction de Business & Parts Manager pour toutes les marques importées par le groupe D’Ieteren.

« Je vais donc m’occuper du business de l’après-vente, c’est-à-dire la vente des pièces, des accessoires, des pneus, des bodyworks, etc », explique l’intéressé. « Je gèrerai les forces de ventes de ces pièces et accessoires, le support interne, le marketing de l’après-vente et les ventes de pièces aux tiers. Et ce, pour toutes les marques de D’Ieteren. »

« Je suis très content de pouvoir relever un nouveau challenge et apprendre un tout nouveau métier », poursuit Joris Spigt. « L’après-vente se trouvera prochainement face à de nouveaux défis. Exemple : comment va-t-on faire pour continuer à développer ce business dans le monde de la voiture électrique, dont on sait qu’elle est moins consommatrice de pièces de rechange ? »

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !