Tom Van Assche (BMW/MINI) : « Le plaisir de conduire reste l’avenir pour BMW »

Pour BMW, en 2020, les fers de lance restent le plaisir de conduire et les possibilités de choix. Tom Van Assche, Fleet Manager, est convaincu qu’avec cette formule, ils sont résolument prêts pour l’avenir qui, compte tenu de la nouvelle fiscalité, adoptera inévitablement une teinte un peu plus verte.

Selon vous, quel sera l’impact de la nouvelle fiscalité de 2020 sur le marché des flottes ?

L’influence de la nouvelle fiscalité aura pour effet de pousser les grandes flottes à opter pour des voitures encore plus économes en énergie, ce qui est bien entendu le but de cette mesure. Pour notre part, nous allons anticiper cela en lançant une offensive plug-in hybride avec plus de 10 hybrides plug-in, qui sont toutes des real hybrid.

Vous êtes plutôt Fleet Manager ou Mobility Manager ?

Je me vois dans les deux. Je suis Fleet Manager parce qu’il fait partie de mes tâches de promouvoir nos voitures auprès des clients corporate. D’autre part, avec notre programme mobility shifters, nous mettons tout en œuvre pour accompagner le client dans tous ses besoins de mobilité. Cela va de l’offre last mile solutions, du vélo ou du scooter, à des conseils sur l’infrastructure de chargement.

Les particuliers tournent le dos au diesel. Qu’en est-il des flottes ?

Le diesel reste un pilier absolu sur le marché fleet. 2018 a été l’année du dieselbashing. On sent maintenant qu’il y a un peu plus de nuances à apporter dans cette histoire.

À l’heure actuelle, notre part de diesel se situe toujours autour de 50 pour cent. Chez BMW, nous nous concentrerons toujours sur the power of choice. A l’avenir, nous proposerons donc du diesel, de l’essence, du plug-in hybrid, du full electric et de l’hydrogène.

Quelle est votre voiture de société en ce moment ? Et quelle sera la prochaine ?

Pour le moment, je roule en BMW Série 5, une 530e plug-in hybride. Ma prochaine sera une MINI Clubman. J’ai le grand luxe de pouvoir choisir entre deux marques fantastiques.

La voiture autonome : une bonne idée ou la fin du plaisir de conduire ?

Les voitures autonomes sont certainement une bonne idée. Elles nous permettront de faire face aux pics du trafic belge en nous donnant l’occasion de compenser le temps perdu dans les embouteillages. Cependant, du côté de BMW, nous continuerons d’offrir nos voitures autonomes avec volant. Après tout, nous partons du principe que le plaisir de conduire reste l’avenir de BMW.

Votez ici pour votre/vos fleet manager(s) préféré(s) !