Le Ford Explorer devient un véhicule électrique européen

Ford vient de lever le voile sur son dernier EV : l’Explorer ! Un nom qui semble familier, mais qui ouvre une toute nouvelle voie pour l’Ovale bleu.

Vous connaissez peut-être déjà l’Explorer comme ce gigantesque SUV hybride rechargeable. Le dernier Explorer voit les choses différemment. Il est conçu pour l’Europe – il sera donc construit à Cologne – et cela implique un certain nombre de modifications pour l’ancrer sur le Vieux Continent. Tout d’abord, le SUV élimine l’essence de son régime, ce qui fait de l’Explorer un véhicule électrique à part entière. Ce nouveau régime alimentaire a permis une cure d’amaigrissement. En effet, en longueur, l’Explorer s’est un peu rétréci (environ un demi-mètre) pour s’adapter aux routes et aux villes européennes. Un demi-mètre, cela semble beaucoup, mais l’Explorer que nous connaissons était une voiture gigantesque. En d’autres termes, cet Explorer EV reste un SUV de taille moyenne.

En termes de design, on remarque immédiatement son style aventureux mais surtout pur, avec des lignes élégantes et simples. Et il ne faut surtout pas prendre cette dernière comme une insulte dans un monde où le design des voitures est très chargé. Nous reconnaissons une seule grande ligne, allant de l’arrière à l’avant et propulsant la voiture vers l’avant, pour ainsi dire. De l’imagerie pour la route vers un avenir électrique ?

Même si ses lignes sont sobres, l’Explorer sait se faire remarquer, qu’il s’agisse des feux avant et arrière, des détails du montant C ou encore du logo Ford, qui n’a jamais autant brillé sur le nez d’une voiture…

Nouvel infodivertissement et sécurité

A l’intérieur, l’Explorer bénéficie donc de cet empattement long auquel les voitures électriques sont habituées. L’espace à bord est donc très bon, ce que nous avons pu tester lors d’une avant-première exclusive du modèle. De plus, l’intérieur est truffé de fonctions intelligentes. Vous pouvez faire coulisser l’écran d’infodivertissement (15 pouces, fonctionne avec le système SYNCMove actualisé qui reçoit des mises à jour en direct). C’est non seulement pratique pour se protéger du soleil, mais cela donne également accès à un “casier” séparé où vous pouvez, par exemple, cacher votre portefeuille lorsque vous garez la voiture à l’orée de la forêt pour votre jogging hebdomadaire.

Entre le conducteur et le passager, l’espace de rangement est de 17 litres. Vous pouvez le remplir à votre guise, puisque vous pouvez y ranger des bouteilles d’eau ou même un ordinateur portable de 15 pouces. Une trouvaille intéressante de la part du constructeur américain !

Réserver maintenant

En ce qui concerne les spécifications, Ford n’en dit pas beaucoup pour le moment, tout étant encore en cours d’homologation. Mais nous savons déjà que l’Explorer a pour objectif de pouvoir faire le plein de 10 à 80 % en 25 minutes environ. Pour ce qui est des autres chiffres, nous avons une indication : sous ses jupes, l’Explorer partage sa plateforme avec le Volkswagen ID.4 et le Skoda Enyaq, entre autres, et il faut donc s’attendre à des performances similaires.

Vous pouvez réserver la voiture dès aujourd’hui. Les premiers modèles circuleront dans notre pays au début de l’année 2024.

Photos Ford Explorer EV

#Auto

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !

Selected FLEET Dealers

FLEET Dealers FLEET Sector FLEET.TV EV Overview
Trending