Société Générale veut introduire ALD Automotive en bourse

Sur l’année 2016, les activités de location longue durée et gestion de flottes de véhicules ont affiché une hausse de 14 % de son parc par rapport à fin 2015. « Cette hausse s’explique par l’intégration du Groupe Parcours (+66 000 véhicules) et le développement réussi des partenariats avec les constructeurs automobiles et les réseaux bancaires », peut-on lire dans une information financière publiée par l’organisme bancaire Société Générale, maison-mère d’ALD Automotive.

Ce communiqué embaie : « Société Générale a l’intention d’introduire en bourse sa filiale ALD en 2017, sous réserve des conditions de marché, au travers de la cession d’une participation limitée. Cette opération stratégique permettra à ALD d’accélérer sa croissance et de devenir un leader dans le secteur de la mobilité. »

Le private lease

Détenu à 100 % par Société Générale, ALD Automotive gère aujourd’hui un parc de près d’1,4 millions de véhicules dans 41 pays.

« ALD bénéficiant aujourd’hui de la taille critique et d’une capacité de croissance éprouvée, son introduction en bourse lui ouvrira de nouvelles possibilités pour accélérer son développement par de nouveaux canaux de vente et partenariats, lui assurant la capacité à saisir des opportunités de croissance », admet encore le Conseil d’administration de Société générale qui pointe le leasing pour particulier (private lease) comme l’un des éléments à fort potentiel dans les ambitions de croissance.

En Belgique, on se souvient qu’ALD Automotive s’est lancé l’an dernier dans le leasing pour particuliers via différentes captives.

Dans un tout autre contexte, ALD Belgium a également lancé récemment une start-up pour le leasing de véhicules électriques uniquement : Eazy.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !