Le CNG a sa place dans les flottes d’entreprise

La Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz (CREG) l’affirme : le CNG est plus intéressant pour les flottes que le diesel, l’essence ou l’électricité. Voici le détail…

L’an dernier, la CREG avait publié une étude comparative sur l’intérêt que peut représenter le carburant CNG (gaz naturel). Cette étude a récemment été mise à jour.

Avec le nombre de stations en perpétuelle croissance (107 à fin mars + 35 en 2019/2020), le CNG demeure une alternative avec laquelle il faut compter, tant en termes de déductibilité et de coût en leasing que d’ATN dans le chef de l’utilisateur.

La CREG a fait l’exercice pour trois modèles : la VW Golf, La Seat Leon ST et l’Audi A4 Avant.

Déductibilité intéressante

La Commission de régulation a regardé la déductibilité actuelle de ces trois modèles ainsi que celle attendue en 2020.

En termes de déductibilité fiscale pour les entreprises, les voitures CNG se révèlent plus intéressantes que les modèles équivalents roulant au diesel ou à l’essence.

Si ce taux de déductibilité du CNG est moins favorable que pour les voitures électriques, il convient de nuancer, selon la CREG : « Le coût des véhicules électriques est largement supérieur à celui des voitures CNG. Pour la VW Golf, on parle d’une différence que quelque 10.000 euros (TVA comprise) entre la Golf TGI Comfortline sans options et la e-Golf ».

Coût du leasing

La CREG a demandé des simulations de prix auprès de trois grandes sociétés de leasing actives en Belgique, partant des hypothèses suivantes : 60 mois et 125.000 km.

Pour ne pas dévoiler les prix, la CREG affiche les prix en base 100. A noter que la CREg a ajouté au loyer mensuel moyen un forfait carburant recalculé par ses soins, estimant que les forfaits CNG proposé par certaines sociétés de leasing étaient erronés.

Voici ce qu’on peut lire dans le rapport à ce sujet : « Certains forfaits carburants calculés pour le CNG sont largement surestimés et dans certains cas supérieurs ou égaux au forfait essence ou diesel. Ceci est singulier sachant que le coût réel du carburant est en moyenne 70 % supérieur pour l’essence ou le diesel par rapport au CNG. Il semble donc exister encore une grande méconnaissance par rapport aux motorisations gaz naturel dans le secteur du leasing. »

Pour la VW Golf

  • 100 pour le modèle TGI 96 kW (CNG) ;
  • 104 pour le modèle TSI 96 kW (Essence) ;
  • 100 pour le modèle TDI 85 kW (Diesel) ;
  • 118 pour le modèle e-Golf.

Pour la Seat Leon ST

  • 100 pour le modèle TGI 96 kW (CNG) ;
  • 106 pour le modèle TSI 96 kW (Essence) ;
  • 109 pour le modèle TDI 85 kW (Diesel).

Pour l’Audi A4 Avant

  • 100 pour le modèle g-tron 125 kW (CNG) ;
  • 113 pour le modèle TSI 140 kW (Essence) ;
  • 104 pour le modèle TDI 140 kW (Diesel).

« C’est le coût moindre du carburant CNG qui peut le cas échéant faire pencher la balance en faveur des modèles CNG », conclut la CREG. « Le coût du loyer hors carburant est en effet légèrement plus élevé pour les modèles CNG étant donné leur prix d’achat habituellement supérieur aux voitures essence et diesel. La plupart des autres éléments (entretien/réparation, assurances, assistance, …) sont généralement similaires quelle que soit la motorisation du véhicule. Seule la valeur résiduelle demeure proportionnellement plus élevée pour les versions diesel par rapport aux versions essence et CNG. »

ATN

Dans les trois cas analysés, l’avantage de toute nature est le plus bas pour les voitures CNG. Ceci est dû au fait que le taux de CO2 de ces véhicules est moindre (à puissance équivalente) à ceux de leurs homologues diesel et essence, et que leur prix d’achat est moindre que celui des véhicules électriques.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !