Roeland Vriens (Volvo) : « Cette crise peut aussi produire quelque chose de positif »

Même durant cette crise du Covid-19, les Fleet Managers restent actifs. Nous avons eu Roeland Vriens au téléphone, responsable des ventes fleet chez Volvo Cars, et nous lui avons posé des questions de circonstances …

Comment une marque comme Volvo vit-elle cette crise ?

Chez Volvo, deux choses sont essentielles : les personnes et la sécurité. C’est sur ce point que nous nous concentrons plus que jamais. Nous jouons la carte de l’entraide pour surmonter ensemble cette crise. Concrètement, il s’agit de mettre des véhicules à la disposition des organismes de santé. Notre usine en Suède développe des matériaux pour les hôpitaux, par exemple. Nous sommes également présents dans le segment des véhicules d’urgence, tels que les SMUR et les véhicules d’intervention rapide. Maintenir ces véhicules sur la route est également une priorité pour nous. Mais il va sans dire que tous nos clients restent importants. Même si notre équipe travaille évidemment à distance, elle est animée d’un véritable esprit de groupe. Puet-être même plus que jamais. Nous servons nos clients au mieux par tous les moyens possibles, tant numériques que par des contacts réels s’ils sont sécurisés. La créativité pour proposer des solutions est en plein essor en ces temps difficiles.

Comment soutenez-vous les concessionnaires pendant cette période ?

En effet, ce ne sont pas des temps faciles pour eux et nous les soutenons autant que possible dans les questions financières et contractuelles. Nous constatons qu’il existe une résilience dont nous tirons également des enseignements en tant qu’importateurs. À tel point que j’ose dire que ce sont eux qui nous soutiennent avec de nouvelles idées et de meilleures pratiques que nous pouvons appliquer dans tout le réseau. On parle d’optimissation des livraisons, de l’information des clients… Le numérique y joue un rôle, mais aussi bien sûr les procédures de distanciation sociale lorsqu’il y a contact avec le client.

Comment le marché fleet se comporte-t-il ?

Le marché des flottes vit énormément au ralenti, sans être pour autant au point mort. J’ai beaucoup de contacts avec les clients et je constate que le marché des flottes se réinvente. Avant la crise, on parlait déjà d’écologisation et de mobilité, mais cela restait souvent de l’ordre du théorique. Vous sentez maintenant qu’il y a une dynamique pour mettre les choses en pratique : une écologisation poussée des flottes, une mobilité différente, une façon différente de travailler… Peut-être que ce qui se passe aujourd’hui est également positif d’une certaine manière. Cette crise oblige les entreprises à réagir et à penser différemment.

Volvo XC40 Recharge

Prenons la diminution des frais de carburant, par exemple. C’est assurément l’un des éléments déclencheurs au sein des entreprises pour télétravailler davantage, effectuer moins de kilomètres mais aussi opter pour des propulsions alternatives et plus vertes. Volvo peut parfaitement les accompagner dans ce cheminement, avec une gamme entière de modèles plug-in. De plus, nous produisons le XC40 en Belgique, ce qui nous permet de réagir rapidement et de soutenir notre économie.

Pendant cette crise, nous avons eu de bonnes nouvelles concernant les valeurs CO2 pour l’exercice fiscal 2021. Les constructeurs finissent-ils par espérer qu’il n’y ait pas de nouveaux gouvernements ?

(Rires) Je n’irais pas aussi loin. Je pense que tout le monde veut un nouveau gouvernement de plein exercice. Mais cette taxation pour 2021 est effectivement une bonne nouvelle, je ne vais pas le nier. Elle apporte de la clarté et c’est ce dont tout le monde a besoin. Peut-être que ce qui se passe aujourd’hui est également positif d’une certaine manière. La crise oblige les entreprises à réagir et à penser différemment.

Volvo fait partie de la société chinoise Geely. En Chine, ils sont déjà dans une phase de relance post-Covid. Partagent-ils leurs expériences au sein du groupe ?

Absolument. Il y a beaucoup de communication avec la Chine et nous en tirons des enseignements. Comment redémarrer des usines et des concessions en toute sécurité, comment communiquer dans ce que nous ne pouvons qu’appeler un nouveau monde. À cet égard, Volvo est une marque très communicative, même en interne.

Inscrivez-vous maintenant à FLOW, l’e-letter hebdomadaire de FLEET.be !